Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Drama] Last Cinderella

Last Cinderella

"L'amour à l'adulte"

C'est un drama japonais de Hirano Shin.

Au casting, on retrouve Miura Haruma (Tumbling), Shinohara Ryouko (Anego), Fujiki Naohito, Ootsuka Nene, Iijima Naoko et Nanao.

Ca a été diffusé d'avril à juin 2013.

Résumé : Sakura-san a bientôt 40 ans et n'est toujours pas mariée. Elle est coiffeuse mais n'a aucun style et est un véritable garçon manquant qui parle comme un vieil homme. Un jour, elle rencontre Hiroto, un jeune homme de seulement 20 ans qui semble vouloir entretenir une relation avec elle. En réalité, il ne s'intéresse à elle que parce que sa soeur, Choko-chan lui a demandé de l'éloigner de Tachibana, son supérieur au salon de coiffure qu'elle connaît depuis de longues années et avec qui elle ne s'entend pas.

Mon avis : je plaide coupable. J'ai regardé ce drama parce qu'on m'a dit qu'il changeait. Et effectivement, il change. Pour une fois dans un drama, vous verrez des fesses et des abdos, et des gens sous la douche, voui voui ! Vais-je passer pour une perverse si j'avoue que c'est la première chose qui m'a donnée envie de regarder ce drama ? En fait, ce n'est pas vraiment ça qui m'a intéressée, c'est plutôt le fait que les dramas japonais, surtout quand ils traitent d'amour, sont souvent très nunuches et pudiques. Ce qui m'intéressait surtout, c'était de voir comment ils allaient se débrouiller pour casser les codes. Le résultat est plutôt convaincant et a pour résultat un drama adulte (pas au sens pervers du terme, hein !). Je parle bien évidemment des considérations des personnages qui volent beaucoup plus haut que les traditionnelles histoires de "tama no koshi ni noru" (litt. se marier avec un bon parti).

Les dramavores n'auront pas manqué de faire le lien entre Last Cinderella et Anego, non seulement à cause de l'actrice principale (Shinohara Ryouko) à qui Jin Akanishi donnait la réplique il y a quelques années, mais surtout à cause du thème du drama. Dans ces deux séries, Miss Ryouko joue le rôle d'une "vieille fille" qui tombe amoureuse d'un jeunot (et quels jeunots dans les deux cas...). C'est le seul point commun entre ces deux dramas. Alors qu'Anego s'arrête à des considérations purement morales et sociétales, Last Cinderella se penche plus sur les sentiments et se montre donc plus adulte. Hormis pour le petit Miura Haruma, je ne suis pas sûre que de jeunes ados puissent vraiment s'intéresser et apprécier ce drama...

Vous l'aurez compris donc, ce drama parle avant tout d'amour. Sakura-san aimerait bien trouver l'amour à 40 ans, ce qui la pousse à craquer sur le petit jeunot plutôt pas mal (et qui a un petit de Jin...) qui semble fort romantique. Shima-san à côté d'elle accumule les relations purement physiques avec des hommes pour tromper son ennui depuis son divorce. Et enfin, Miki, mère au foyer que son mari ne touche plus depuis bien longtemps, aimerait vivre et se sentir aimée. Contrairement à l'impression donnée par ce bref descriptif, les personnages sont plutôt intéressants, et pour une fois, il n'y en a pas un qu'on a envie de claquer tellement il nous énerve ! Je suppose que le jeu des acteurs, de qualité, vraiment, y est pour quelque chose. Même lorsque le drama exagère volontairement certaines choses, on y croit.

Par contre, Last Cinderella n'a rien perdu des love-dramas traditionnels. On y trouve donc le sacro-saint triangle amoureux, ou plutôt rectangle amoureux (Chiyoko ♥ Tachibana, Tachibana ♥ Sakura, Sakura ♥ Hiroto et Hiroto ♥ (ou presque) Sakura). Pour une fois par contre, on sait rapidement à quoi s'en tenir. Les histoires qui ne pourront pas se réaliser, on les devine bien rapidement. Je trouve ça un peu dommage tout de même de n'avoir pas eu plus de suspens avant les deux derniers épisodes (qui eux étaient vraiment sadiques... C'était pour compenser le manque de Cliffangher ?). Je me suis simplement demandée comment tout allait se goupiller. J'avoue tout de même avoir eu un doute à la toute fin, mais sans plus. C'était quand même agréable pour une fois de ne pas trop enrager.

En revanche, j'en ai eu ma claque de retrouver cette sale manie des hommes amoureux dans les dramas qui laissent la femme qu'ils aiment s'en aller sans rien dire. C'est quand même fou qu'ils ne comprennent JAMAIS que celui qui remporte le coeur de la demoiselle malgré toutes les conneries qu'il peut faire est celui qui se bouge le plus ! Et ça, c'est vraiment frustrant !

J'arrive vers la fin de mon blabla désorganisé, donc je vais simplement évoquer quelques points en vrac sur lesquels j'aimerais dire quelques mots. La bande-son ne casse pas trois pattes à un canard, même si le générique (Star Love-lation – Kera Kera) est plutôt sympa. Les musiques ne sont pas assez variées malheureusement. Visuellement, c'est plutôt agréable, les décors, souvent simples, sont soignés. Les jeux d'acteurs sont de qualité aussi. Il n'y a pas trop de choses improbables qui arrivent comme un cheveu sur la soupe.

Verdict : ♥♥♥ parce que même si l'histoire est intéressante, les personnages sont recherchés et les acteurs doués, il manque un brin d'addiction, un rien de surprise, ce qu'il faut de sérieux et une bande-son qui fait exploser les coeurs !

Une petite dernière pour la route...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article