Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Notes en vrac] Quatorzième vague

Au menu de cette quatorzième vague : La vie d'Adèle, Pompéi, Le passé.

Le bleu est une couleur (très) chaude...

Le bleu est une couleur (très) chaude...

Sorti le : 9 octobre 2013

De : Abdelatif Kechiche (La graine et le mulet)

Avec : Adèle exarchopoulos (La rafle) et Léa Seydoux (Les adieux à la reine, Mission Impossible)

Résumé : À 15 ans, Adèle ne se pose pas de question : une fille, ça sort avec des garçons. Sa vie bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune femme aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir le désir et lui permettra de s’affirmer en tant que femme et adulte. Face au regard des autres Adèle grandit, se cherche, se perd, se trouve...

Interdit aux moins de 12 ans.

 

Mon avis :

Ce film a reçu la palme d'or au festival de Cannes 2013. Et elle était franchement méritée malgré les nombreux défauts du film. La palme a été décernée au réalisateur et aux deux héroïnes, preuve de leur talent et de leur efficacité dans cette oeuvre. En effet, Adèle et Léa sont extraordinaires. Elles sont crédibles, se donnent à fond, et semblent vivre leurs personnages (je ne ferai aucun commentaire sur la polémique qui a entouré les conditions de tournage). L'histoire est plutôt banale, mais menée par deux femmes telles que Léa et Adèle, elle prend un relief tout à fait hors du commun. 

Néanmoins, le film ne m'a pas totalement convaincue. Tout d'abord, il est beaucoup trop long. Trois heures, pour un film de ce genre, c'est clairement trop. Je l'ai regardé en deux fois et j'ai quand même ressenti ce ras-le-bol à chaque fois. Qui plus est, les scènes de sexe, très explicites, sont généralement de trop dans le film. Trop longues, trop crues, elles deviennent plus gênantes qu'autre chose. On a la sensation qu'elles ne sont là que pour satisfaire les fantasmes du réalisateur. 

Verdict : ♥♥♥♥ Parce que le duo des actrices principales est magnifique et que l'histoire d'amour dépeinte m'a touchée. Moins de scènes crues aurait fait de ce film un coup de coeur. 

C'est l'histoire de... bah... on sait pas en fait.

C'est l'histoire de... bah... on sait pas en fait.

Sorti le : 19 février 2014

De : Paul W.S. Anderson (Mortal Kombat, Resident evil)

Avec : Kit Harrington (Game of thrones), Emily Browning (Suckerpunch), Kiefer Sutherland (Mirrors).

Résumé 

En l’an 79, la ville de Pompéi vit sa période la plus faste à l’abri du mont Vésuve. Milo, esclave d’un puissant marchand, rêve du jour où il pourra racheter sa liberté et épouser la fille de son maître. Or celui-ci, criblé de dettes a déjà promis sa fille à un sénateur romain en guise de remboursement… Manipulé puis trahi, Milo se retrouve à risquer sa vie comme gladiateur et va tout tenter pour retrouver sa bien-aimée. Au même moment, d’étranges fumées noires s’élèvent du Vésuve dans l’indifférence générale… Dans quelques heures la ville va être le théâtre d’une des plus grandes catastrophes naturelles de tous les temps.

Mon avis :

Alors comment dire... De la part de Paul W.S. Anderson, je n'aurais jamais du m'attendre à quoique ce soit. Mais quand même. Ce film est cide. Linéaire, prévisible au possible, fade. Je sais bien qu'on ne peut pas réinventer une histoire comme celle de Pompéi. A la fin, c'est censé être enseveli. Ce n'est pas ce qui me gêne. Le problème vient plutôt de l'histoire d'amour autour de Kit. Soyons clairs, Kit est là pour faire de la figuration. C'est du "sois beau, le reste on s'en fiche", parce que son personnage est insipide. Comme l'ensemble des personnages. Les gentils sont trop gentils, les méchants caricaturaux, c'est catastrophique. On attend simplement que ça se passe. Que le film se termine. Ca se regarde, comme film, mais sans plus. Ce n'est pas digne d'un film sorti au cinéma, ça vaut simplement les téléfilms qui passent parfois dur TF1 et M6, du type "le volcan endormi réveillé". Et le pire, ce sont les impossibilités scientifiques, sous prétexte qu'il est plus romantique de voir le couple "cristallisé"  dans la lave. 

Verdict : ♥♥ Ca se regarde, mais on en oublie bien vite le contenu. Dommage. 

Situation familiale : c'est compliqué.

Situation familiale : c'est compliqué.

Sorti le : 17 mai 2013

De : Asghar Farhadi (Une séparation)

Avec : Bérénice Bejo ( Populaire, The artist); Tahar Rahim (Un prophète), Ali Mosaffa. 

Résumé Après quatre années de séparation, Ahmad arrive à Paris depuis Téhéran, à la demande de Marie, son épouse française, pour procéder aux formalités de leur divorce. Lors de son bref séjour, Ahmad découvre la relation conflictuelle que Marie entretient avec sa fille, Lucie. Les efforts d'Ahmad pour tenter d'améliorer cette relation lèveront le voile sur un secret du passé.

 

Mon avis :

Ce film est une énorme claque. Prix du jury à Cannes l'année de La vie d'Adèle, il dépeint magnifiquement bien le drame qui agite cette famille recomposée. L'histoire paraît simple : il revient pour le divorce, ses filles à elles n'apprécient pas son nouveau compagnon. Et pourtant, l'intrigue s'emmêle petit à petit. Ce qui semble simple devient compliqué, jusqu'au dénouement final, magistral, dramatique et touchant, qui retourne tout ce qu'on pensait savoir ou deviner de la fin. On en ressort avec une étrange impression assez indéfinnissable. Injustice, froideur, dureté,... On ne sait pas trop quoi penser, c'est comme se prendre une énorme claque en pleine figure. 

Verdict : ♥♥♥♥♥ Excellent drame à regarder sans hésiter quand on aime les histoires bien menées et les jeux d'acteurs excellents. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article