Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Livre] Les amants sous verre - Georges-Olivier Châteaureynaud

Merci à Babelio et sa masse critique mais aussi à le verger éditeur pour le livre, et pour le petit mot personnalisé !

[Fiche Livre] Les amants sous verre - Georges-Olivier Châteaureynaud

Edition : Le verger éditeur, collection Sentinelles
Date de publication : 2016
Format : Nouvelle
Genre : Fantastique
L'auteur : Georges-Olivier Châteaureynaud est né à Paris en 1947. Il a obtenu le prix Renaudot ainsi que le Goncourt de la nouvelle. 

Résumé : Ce marché de peintures sous verre est un des plus couru au monde. Ce serait ben le diable si Golo, antiquaire (du moins sa carte de visite essaie-t-elle de l'en persuader), ne tombait pas sur une bonne occasion. Il faut dire que ses finances en ont bien besoin. 

Il s'associe à la belle Stella pour chasser l'oiseau rare. Golo n'en revient pas. La réalité avec laquelle il entretient des raports souvent difficiles ou embarrassés, semble se plier aux souhaits de Stella avec une docilité déconcertante.. 

Mon avis : Pour ceux qui ne le savent pas, les nouvelles, c'est mon dada. Courtes ou longues, je les adore. Autant dire que j'ai été ravie d'en lire une ! 

Pour ce qui est de l'histoire, la quatrième de couverture y est très fidèle. Golo se rend à une convention d'art et y rencontre Stella, antiquaire qui, comme lui, a du mal à trouver son bonheur à un prix raisonnable. Lorsque ces deux-là se rencontrent, ils se plaisent beaucoup. C'est leur histoire que la nouvelle nous propose de suivre, une histoire pleine de péripéties mais qui avance avec un naturel déconcertant. 

Les personnages sont sympathiques, enfin c'est l'image que je m'en suis fait. Le propre de la nouvelle est de ne donner que les éléments nécessaires à l'histoire. Le superflu n'y a pas sa place. C'est l'un des très nombreux charmes de ce format : l'imagination peut s'emballer. La mienne s'est d'ailleurs un peu trop emballée au cours des premières pages car j'imaginais Golo comme un personnage relativement âgé alors qu'il est en fait très jeune. Mais mon erreur rectifiée, je n'ai pu que me laisser porter par ce petit antiquaire qui n'a pas les moyens d'en être un, et Stella, dont on ne sait presque rien si ce n'est qu'elle n'est pas timide pour un sou. 

J'ai lu cette nouvelle d'une traite tant le style de l'auteur est fluide. Malgré les détails qu'il apporte et qui sont nécessaires d'ailleurs à nous plonger dans l'ambiance, on avance à un bon rythme dans l'histoire. Je me suis juste sentie un peu perdue dans les références aux artistes et le vocabulaire spécifique à l'art évoqué et j'ai le sentiment d'avoir loupé quelques éléments intéressants malgré les quelques recherches que j'ai menées après ma lecture, mais cela ne m'a pas empêchée de voguer au gré des péripéties relatées. 

J'attendais avec impatience de découvrir quel allait être le "twist" final et j'avais imaginé un certain nombre de dénouements, sans jamais trouver le bon. Je me suis laissée surprendre par la fin, surprenante mais tout à fait crédible. 

Verdict : ♥♥♥♥♥ Voici une excellente nouvelle qui nous emmène dans un monde plein de surprises. Inutile d'être féru d'art pour apprécier le talent de l'auteur qui nous tient en haleine jusqu'au point final. Je compte bien rattraper mon retard dans la bibliographie de Georges-Olivier Châteaureynaud, et lire ses prochaines oeuvres.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article