Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Livre] Lettres à la France - Collectif

Merci aux éditions Le livre de poche pour ce service presse.

Edition : Le livre de Poche
Date de publication : 6 janvier 2016
Genre : Recueil
Auteur : Collectif

RésuméCe recueil inédit mêle lettres de civils, textes d’écrivains ou d’historiens, discours d’hommes politiques et chansons contemporaines, de Zola à Polnareff en passant par Hugo, Josephine Baker, Simone Veil, etc. Autant de femmes et d’hommes qui ont fait vivre à travers leurs mots les idéaux de liberté, d’égalité, de fraternité, dont le rayonnement devient la cible des fanatiques. Au fil de ces textes, le livre rejoue les grands moments de la France, ses combats pour la liberté, ses heures sombres de guerre et d’obscurantisme, ses défis relevés depuis toujours. Hommage à la France, mais aussi réflexion sur l’appartenance à la nation et clé de lecture du monde contemporain, cet ouvrage est autant destiné aux lecteurs de tous âges qu’aux enseignants à la recherche de textes fondamentaux sur lesquels appuyer leur dialogue avec les nouvelles générations.

Mon avisLettres à la France est un recueil de textes adressés à la France. Il parle tantôt au peuple, tantôt au gouvernement. Il regroupe des textes d'époques variées sur des sujets divers. Les auteurs sont d'origine différentes. Zola côtoie Abd-Al-Malik et Joséphine Baker. C'est assez étonnant et détonnant. On y parle de l'affaire Jean Jaurès, de la guerre, de l'injustice, mais aussi des attentats qui ont frappé la France il y a peu. Toutefois, ce dernier thème n'est que peu abordé dans la mesure où le recueil a été pensé avant tout ces heures sombres. 

Les textes choisis sont parfois des discours retranscrits, d'autres fois des lettres, ou encore des poèmes et même parfois des chansons. Il est plutôt agréable de trouver tous ces genres réunis. Cela permet d'éviter une certaine routine qui, si elle est plaisante quand on lit un roman, peut devenir ennuyante lorsqu'elle s'applique à un recueil. Je regrette le choix d'organisation des textes au sein du recueil. Elle est chronologique et j'avoue avoir eu du mal à suivre tous les textes dits classiques, que je connaissais d'ailleurs pour la plupart du collège et du lycée. Néanmoins, je ne sais pas s'il existe une meilleure façon de faire. Peut-être aurait-il été sympathique de trouver un classement plus thématique. C'est une simple supposition, j'ai du mal à imaginer ce que cela pourrait donner. 

A contrario, j'ai beaucoup apprécié les notes explicatives au début de chaque texte. Cela permettait de remettre les auteurs et leurs productions en contexte. Ainsi, l'ouvrage est accessible sans trop de recherches. Les principales clés de lecture sont données au lecteur qui doit tout de même posséder une certaine culture humaniste ou être accompagné par quelqu'un qui la possède (professeur, adulte). 

Ce recueil aborde des sujets classiques, tels que la différence, le racisme et l'antisémitisme mais d'autres plus rares, tels que le féminisme (si, si !), l'amour et la reconnaissance. L'histoire de France est jalonnée de moments horribles qu'on préfèrerait évincer de nos mémoires. J'avais un peu peur en lisant ce recueil de ne tomber que sur du mauvais. Je ne parle pas de mauvais dans le sens de mauvaise qualité. Je parle de mauvais dans le sens de sombre et triste. Cela n'a pas été le cas. Il y avait également des messages d'espoir, dénués de la moindre noirceur. 

Je souhaite m'arrêter maintenant sur deux textes particuliers. Saïd Maïza et son "Nous sommes la France" m'a spécialement touchée puisqu'il aborde le thème des enfants d'immigrés qui ne comprennent pas ce que les gens leur reproche. Cet air, j'ai bien l'intention de le faire découvrir à mes élèves cette année (CE1-CE2) en leur permettant d'ajouter leurs propres couplets. C'est un ode à la tolérance et à l'amour de la différence. 

Le dernier texte qui m'a marquée est une déclaration d'amour à la France par Magyd Cherfi, chanteur et parolier du célèbre groupe Zebda. Cette lettre de 2015 aborde les attentats avec une justesse folle. J'en frissonne encore. 

Verdict : ♥♥♥ Je suis plutôt mitigée quant à ce recueil. La diversité des thèmes, des auteurs et des genres m'a beaucoup plu. Cependant, j'ai trouvé la première partie trop scolaire, trop classique. C'est un ouvrage qui gagnerait à être étudié au cycle 4 bien que quelques petites choses puissent être exploitées avec des élèves plus jeunes. Les adultes quant à eux trouveront peut-être agréable de survoler l'histoire de la France à travers les yeux de différentes personnes. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article