Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Livre] Tant que dure ta colère - Asa Larsson

Merci à Babelio pour ce super service presse.

Edition : Albin Michel
Date de parution : 1er septembre 2016
Genre : polar
Auteur : Asa Larsson (Pax)

Résumé : Le corps d’une femme repêché dans une rivière à la fonte des neiges au nord de la Suède. Une procureure au sommeil hanté par la vision d’une silhouette accusatrice. Des rumeurs concernant la mystérieuse disparition en 1943 d’un avion allemand au-dessus de la région de Kiruna. Une population locale qui préfère ne pas se souvenir de sa collaboration avec les Nazis durant la guerre. Sur les rives battues par le vent d’un lac gelé rode un tueur prêt à tout pour que le passé reste enterré sous un demi-siècle de neige et de glace…

Mon avis : Asa Larsson est l'auteur de la saga Pax. Quand on m'a proposé cette lecture, j'ai sauté sur l'occasion. Cette fois, on est bien loin de l'univers jeunesse. C'est dans un thriller psychologique que l'auteur nous entraîne. Autant dire que c'est un monde beaucoup plus adulte que le précédent ! 

On suit l'enquête sur la mort de Wilma, une étudiante disparue quelques temps plus tôt. Si la thèse de l'accident est avancée en premier lieu, Rebecka a une vision de Wilma qui lui fait penser qu'il s'agirait d'un meurtre. C'est ainsi que les enquêteurs se mettent en quête du ou des coupables. C'est à peu près tout ce que je peux vous dire sur l'histoire. L'enquête avance à un bon rythme, ni trop vite, ni trop lentement. Le scénario est bien menée avec des phases de recherches et d'action. Jusqu'au bout, on se demande comment cela va finir. Ce n'est qu'aux dernières pages qu'on sait enfin.

 Asa Larson prend le temps de s'arrêter sur des décors et des émotions. Si en temps normal cela a tendance à m'agacer, c'était là comme une bouffée d'air. Je ne sais pas trop comment décrire ce phénomène mais j'ai trouvé le roman légèrement suffocant. C'est assez difficile à expliquer. Je ne me suis pas rendu compte que j'étais un peu comme en apnée, happée par les mots, jusqu'à ces bouffées d'air. Elles viennent alléger la tension juste comme il faut. De plus, elles dessinent le décor en douceur, par touches, au fil des chapitres. Les informations n'arrivent pas toutes en même temps. On n'a que l'utile au moment où il le faut. Ce ne sont pas forcément des éléments primordiaux à l'avancement de l'enquête. Parfois, ce sont simplement des instants de calme qui permettent de mettre en valeur la suite. De ce côté-là, j'avais un peu la sensation de lire une nouvelle, mais plus longue, et plus détaillée. Je ne me sentais pas vraiment comme dans un roman. C'était très agréable. 

Le narrateur est assez particulier. Il s'agit tantôt de Wilma, le "fantôme", tantôt du procureur, ou d'un inspecteur, ou d'un protagoniste. L'idée est vraiment super. Le texte acquiert ainsi un rythme et un ton particuliers qui éloigne le moindre risque d'ennui. Cependant, j'ai parfois eu du mal à savoir où en était l'histoire lorsque le passage d'un narrateur à l'autre était trop brutal. Un peu plus de douceur aurait été bienvenue, avec des transitions peut-être plus évidentes. 

Les personnages de ce roman sont particulièrement intéressants. Ils ont tous une véritable personnalité et une histoire recherchée. Ils ne sont pas là que pour éviter à l'auteur de se retrouver coincé dans son scénario. Ils ont une présence réelle et forte et chacun d'eux, du chien au voisin, a un intérêt réel pour l'histoire. Ils apportent de la substance à la narration. Ils sont tous un peu brisés par leur passé et on découvre tout cela petit à petit. Enfin tout... Disons qu'on apprend ce qu'on a besoin d'apprendre. En effet, il subsiste à la fin de la lecture une grande part d'ombre sur tout un tas de choses. Etait-il nécessaire de tout élucider ? Je ne le pense pas. Tout comme il n'est pas nécessaire de dire ce qui arrive une fois l'histoire terminée (notez que je ne compte pas vous dire si l'affaire est résolue ou non). Néanmoins, je suis frustrée de ne pas savoir si tout cela en valait vraiment la peine. Je suis une éternelle curieuse, que voulez-vous ! Pour en revenir aux personnages, j'ai eu un énorme coup de coeur pour Hjalmar. Je l'ai trouvé vraiment très beau et touchant, extrêmement bien pensé et cohérent. C'est mon personnage préféré dans Tant que dure ta colère et l'un de mes personnages préférés tous romans confondus.

En commençant ma lecture, je ne savais pas trop à quoi m'attendre. Collaboration avec les nazis, esprits des morts, enquête policière, je ne savais pas sur quel chemin je m'engageais. Au final, il n'y a pas vraiment de fantastique dans cette histoire et Wilma n'est pas réellement un fantôme. Pour moi, elle est comme un souvenir. D'ailleurs, ce message est sublime car porteur d'espoir. Il y a un passage dans lequel Anni, la grand-mère de Wilma, qui est encore vivante, rencontre l'esprit de Wilma dans son sommeil. Ce moment était magnifique, empli d'amour et de paix, dénué de la moindre colère. Cela m'a touchée. 

Verdict : ♥♥♥♥♥ Voilà une enquête très originale qui se sert d'un esprit sans tomber dans les écueils du paranormal et qui prend le temps de se pencher sur ses protagonistes - au sens de personnages importants - plutôt que de s'arrêter à ses héros. A lire, pour perdre un peu ses repères et retrouver finalement l'essentiel. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article