Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Livre] Bourdes de politiques - O. Clodong

Petit mot de départ : je rattrape doucement mon retard dans les chroniques. J'en ai 4 à rédiger, mais avec la rentrée, disons que c'est un peu compliqué. Je m'excuse donc pour ceux qui attendent des mises à jour régulières. Et merci pour votre patience !

 

Merci aux éditions Fayard pour ce service presse.

Edition : Fayard (Mazarine)
Date de parution : 26 septembre 2016
Genre : Essai
Auteur :Olivier Clodong
Résumé : Les hommes politiques méritent bien souvent que l’on se moque d’eux. Que de ratés, de bévues, maladresses… Pour qui prend la peine d’écouter et de voir, c’est un festival de lapsus, de dérapages, de déconnade aussi. Les gaffeurs professionnels sont nombreux, cela vaut aussi bien en Europe et aux Etats-Unis qu’en France, et aucun parti n’est épargné. Les bourdes de campagne se ramassent à la pelle : affiches électorales surréalistes, clips vidéos et slogans dérapant, déclarations décalées, inappropriées, etc, etc.Il est temps de se défouler un peu, et de raconter leurs plus belles plantades et gamelles. Un livre hilarant.
 
Mon avis : Petit avertissement préalable, mon avis sur ce livre n'a aucun rapport avec mes convictions politiques. De toute façon, ce recueil n'a pas vocation à inciter à voter pour un parti ou un autre. Deuxième petit avertissement : ma chronique sera courte. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre, mais j'avoue ne pas trop voir comment en parler longuement. Après tout, il s'agit d'une compilation de paroles de politiques, et je n'ai pas envie de discuter politique (ce n'est pas le propos de ce blog). 
 
Les phrases incohérentes, stupides et autres maladresses, qu'elles viennent de personnes connues ou de parfaits inconnus, je les adore. Inutile de dire donc que je me suis précipitée sur cette lecture. Et j'ai dévoré ce recueil. Le problème avec ce type de livres, c'est qu'il s'agit bien souvent de listes, parfois organisées, mais souvent un peu aléatoire. Bourdes de politiques ne souffre pas de ce problème. Les bourdes sont catégorisées de façon judicieuses et organisées agréablement au sein même des chapitres.Chaque bêtise est contextualisée. J'ai parfois zappé les explications,  un peu longues par moment, mais elles sont nécessaires. On y trouve à chaque fois quelques mots sur l'auteur de cette bourde, son parti, sa propension à dire des choses discutables, mais aussi sur le moment où les mots ont été prononcés. Pour des personnes à la culture politique et médiatique immense, ses explications seront probablement inutiles mais pour les gens qui ne s'intéressent pas de manière approfondie  à ce monde, elles seront absolument indispensables. D'autant plus que les perles ne sont pas nécessairement récentes. Personnellement, il y a même des politiciens dont j'ignorais l'existence ! 
D'ailleurs, ces contestualisations s'accompagnent de commentaires de l'auteur. Ce ne sont pas des commentaires politiques mais des commentaires purement textuels sur la nature de la bourde. J'ai beaucoup apprécié le ton adopté par Olivier Clodong. Cela rend le recueil plus personnel et chaleureux. On sent une espèce de connivence avec l'auteur dans cette activité diablement jubilatoire. 
Verdict : ♥♥♥♥ C'est une compilation qui réunit tout ce qui est nécessaire pour passer un bon moment : des citations drôles, remises dans leur contexte sur un ton convivial et moqueur, rangées par genre. Ce recueil recense dans une liste non exhaustive (heureusement, ou malheureusement, tout dépend du point de vue) de bourdes proférées par des politiques de tous bords, de tous pays et de toutes époques pour notre plus grand plaisir. Ce n'est pas un livre qui prend la tête, c'est un livre qui fait passer un bon moment et... bon snag qu'on se sent malins quand on lit toutes ces âneries ! 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article