Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Livre] Je m'appelle Leon - Kit de Waal

Un gigantesque merci aux éditions Kero pour ce super SP ! 

Edition : Kero 
Date de publication : 24 août 2016
Genre : drame
L'auteur : Kit de Waal 

Résumé : Comment se constituer une toute nouvelle famille de bric et de broc ? Leon, 9 ans, est un garçon courageux. Quand un jour sa mère n’arrive plus à se lever le matin, il s’occupe de son demi-frère Jake. Quand l’assistante sociale emmène les deux garçons chez Maureen au gros ventre et aux bras de boxeur, c’est lui qui sait de quoi le bébé a besoin. Mais quand on lui enlève son frère et qu’on lui dit que chez ses nouveaux parents il n’y a pas de place pour un grand garçon à la peau sombre, c’en est trop. Heureusement Leon rencontre Tufty, qui est grand et fort, qui fait du vélo comme lui et qui, dans son jardin, lui apprend comment prendre soin d’une petite plante fragile. Mais Leon n’oublie pas sa promesse de retrouver Jake et de réunir les siens comme avant. Le jour où il entend une conversation qui ne lui était pas destinée, il décide de passer à l’action… Émouvant, dramatique mais aussi jubilatoire, Je m’appelle Leon évoque de façon éloquente la force de l’amour, le lien indéchirable entre frères, et ce qui, en fin de compte, fait une famille.

Mon avis : Il y a des livres qui bouleversent. Je m'appelle Leon fait partie de ceux-là. Le résumé l'annonce clairement : ce n'est pas une histoire rose. Le petit Leon est un enfant métisse dans une société raciste. Il vient d'avoir un petit frère, blanc, et sa maman déjà fragile psychologiquement ne le vit pas bien du tout. Elle tient un peu le coup, puis finit par ne plus réussir à se lever le matin. C'est Leon qui prend en charge les changements de couche, les repas, les siestes... Un matin, il va demander de l'argent à une voisine pour pouvoir manger. Commence alors le périple de Leon au coeur du système de protection de l'enfance. 

D'un point de vue personnel, je savais que cette histoire ne me laisserait pas de marbre. L'histoire de ce petit bonhomme m'a profondément touchée. Le point de vue adopté est celui du petit garçon. Il n'est pas le narrateur mais celui-ci parle en son nom, avec des mots et des réflexions d'enfant. C'est à travers les yeux naïfs de Leon qu'on suit les événements. On ne sait que ce qu'il sait. Nous devons pour comprendre et compléter les éléments écrits utiliser notre vécu et nos connaissances d'adultes. C'était une sensation très intéressante et un exercice intense. Souvent les auteurs nous donnent tous les éléments nécessaires. J'ai trouvé très intéressant le fait d'interpréter ce qu'entend et vit Leon de mon point de vue d'adulte.

Son histoire est bouleversante. Il vit l'abandon par sa mère comme un affreux déchirement, une trahison. IL ne comprend pas que sa mère ne vienne pas les récupérer son frère et lui. Autant dire que lorsqu'on lui apprend que son frère, dont il s'occupe depuis qu'il est né, va être adopté sans lui, il se retrouve totalement perdu, et abandonné. Personne ne l'aime, personne ne fait attention à lui, personne ne sait qui il est. Du moins, c'est ce qu'il pense, du haut de ses neuf ans. Chaque moment est réaliste et crédible. A tel point que je suis persuadée qu'il existe un Leon, ou même plusieurs, quelque part.

Certes, j'ai pleuré face à l'incompréhension et à la détresse de cet enfant. Mais j'ai fini ma lecture avec un sourire sur les livres. Car ce livre est porteur d'espoir. Leon a une seconde chance, pas comme on l'aurait pensé au commencement, mais une seconde chance tout de même. Cette histoire prône l'acceptation de soi, malgré une société qui ne croit pas en vous. Elle fait l'éloge de l'amour donné gratuitement, sans liens préexistants. Elle raconte l'innocence qu'on essaie de protéger à tout prix. Elle glorifie la vie, en fait. 

Verdict : ♥♥♥♥♥ C'est une histoire absolument magnifique. Emouvante, vraie, crue, pure et pleine d'innocence. Kit de Waal exploite à merveille le point de vue enfantin pour nous faire comprendre ce que traverse ce petit orphelin. C'est une vraie merveille. A lire absolument. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Églantine 23/11/2016 21:17

La vie n'est pas facile!!! Je note!!

LilyGivrée 27/01/2017 21:10

Parfois, elle commence mal mais évolue pour le mieux.