Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Livre] Un président ne devrait pas dire ça - Gérard Davet & Fabrice Lhomme

Merci aux éditions Stock pour ce service presse. 

Edition : Stock
Date de publication : 12 octobre 2016
Genre: Essai, documentaire
Auteurs : Gérard Davet et Fabrice Lhomme

Résumé : Un président ne devrait pas dire ça. »Cette phrase, François Hollande nous l'a lâchée, un jour d'exaspération. Il s'agaçait, alors, de voir la presse ausculter de trop près sa relation avec ses femmes, Ségolène, Valérie, Julie.Nous avons passé cinq années dans le sillage du chef de l'État, en sa compagnie, sans conseiller, sans témoin. Juste lui et nous. Avec une double exigence : pas de langue de bois, encore moins de propos « off the record ». C'était la condition impérative. Pas de relecture, non plus, de ses « confessions », évidemment, et le recueil de confidences de ses proches : Manuel Valls, Bernard Cazeneuve, Stéphane Le Foll.L'idée, née en 2011, était d'écrire la suite de Sarko m'a tuer, livre dans lequel nous décrivions un pouvoir sarkozyste flirtant avec la ligne jaune. Hollande avait juré qu'il prendrait le contre-pied de son meilleur ennemi, encore fallaitil le vérifier. Pour cela, nous avons plongé au coeur du pouvoir élyséen, exploré la face cachée de la présidence. Ou plutôt du président. Nous l'avons confronté à ses contradictions, questionné sur sa vie privée, sa politique économique, ses promesses non tenues, sa vision de l'islam, de l'extrême droite, des écologistes, de Macron. Et de Sarkozy bien sûr. Une immersion inédite dans le cerveau d'un homme de pouvoir qui s'est confié avec une franchise parfois déconcertante, revisitant les moments forts d'un quinquennat aux allures de chemin de croix, dont nous révélons les secrets. Ni censure, ni autocensure. Jamais un responsable politique, a fortiori un président de la République, ne s'était livré avec une telle liberté de ton. Plusieurs fois, il nous a dit : « Il se trouve que je suis président. » Comme s'il n'y croyait pas. Le président « normal » a accouché d'une présidence anormale. Il n'aurait pas dû « dire ça » ? Pas sûr. En tout cas, nous, nous devions l'écrire.

Mon avis : Voilà une tâche qui s'est avérée compliquée pour moi. Disons que je me suis laissée emporter par la vague de popularité, et de scandale, qui a suivi la publication de cet ouvrage. Initialement, la politique, ce n'est pas trop ma tasse de thé. Je m'y intéresse parce qu'il le faut. Du coup, j'ai été rapidement découragée par les 960 pages de ce documentaire. 

J'y suis quand même allée avec beaucoup de bonne volonté. La démarche des enquêteurs est très clairement expliquée en début d'ouvrage. Je la trouve intéressante. Demander des entretiens très réguliers, dans différents environnements, ça me fait penser au protocole d'une expérience scientifique. L'idée est alléchante. On a la sensation que les paroles du Président vont être disséqués, passées aux rayon X, testées de toutes les façons qui soient. Et c'est effectivement ce qui arrive. 

Très rapidement, je me suis sentie perdue. Les citations ne sont pas si nombreuses, tandis que les commentaires des auteurs sont immenses. J'ai eu la désagréable sensation de me retrouver face à ces exercices de français que je détestais et qui consistait à commenter le moindre mot de la moindre phrase. Les propos politiques sont ce qu'ils sont, mais j'ai tout de même du mal à comprendre l'ampleur du scandale. Disons que l'image idéalisé qu'on pourrait se faire d'un président de la République n'est pas compatible avec certaines phrases, mais cette image idéale est comme son nom l'indique totalement utopique. De fait,  rien ne m'a vraiment choquée dans ces révélations, extraites d'aparté. J'ai même trouvé le ton un peu trop acerbe et piquant par moment. Cependant, je dois reconnaître que l'expérience est intéressante. Elle permet de suivre l'histoire, et l'évolution de cette présidence, avec un regard légèrement distancié. 

Verdict : ♥♥♥ L'idée de cette investigation est vraiment intéressante. Cependant, les longueurs sont innombrables et je n'ai trouvé qu'un intérêt très limité à cette lecture. Pour autant, une personne qui entendrait mieux la politique que moi appréciera à mon avis cette enquête et en saisira les tenants et les aboutissants. Quoiqu'il en soit, je salue la patience et la méticulosité des auteurs qui ont abattu un travail colossal. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article