Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Film] Split - M.Night Shyamalan

Il y avait bien longtemps que je n'avais rien mis dans cette catégorie. Pourtant, je n'ai pas lâché les grands et petits écrans (quoique mes sorties ciné sont réduites à peau de chagrin depuis quelques années...). Disons simplement que je préfère parler de mes lectures. Je les trouve généralement plus créatives et stimulantes que la plupart des films réchauffés que l'on retrouve au cinéma. Pour autant, j'ai aujourd'hui envie de réactualiser cette catégorie pour un film qui m'a sciée : Split. 

Date de sortie : 22 février 2017
Réalisation : M.Night Shyamalan (Le village, Phénomène, Incassable)
Genre : thriller, horreur
Durée : 1h57
Casting : James McAvoy (Xmen Days of future past, Wanted), Anya Taylor-Joy, Betty Buckley (Carrie, Phénomène)
Musique : West Dylan Thordson (Joy)

Résumé : 

Kevin souffre de trouble dissociatif de l'identité. Il a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune au Dr Fletcher, sa psychiatre. L'une de ses identités reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d'une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu'alors dans son subconscient volent en éclats.

Wikipedia

Mon avis : Tout d'abord, j'aime M. Night Shyamalan. Enfin, j'aime ses films, en général. Ils sont pour la plupart créatifs et bien réalisés, et ils poussent à la réflexion. Split ne déroge pas à la règle. 

En résumé, c'est l'histoire de Kevin, atteint de trouble dissociatif de l'identité, qui enlève trois adolescentes sous l'impulsion de Dennis et de Patricia, deux de ses identités les plus sombres. Celles-ci vont tenter de lui échapper de diverses façons. La trame de cette histoire est vraiment bien déroulée. Alors que le film commence fort avec l'enlèvement des adolescentes, on aurait pu penser que la suite perdrait en intensité, ce qui n'est absolument pas le cas. Le suspense est toujours présent, du début à la fin, avec des variations d'intensité pour mieux ménager les effets. On arrive à la fin du film à bout de souffle d'avoir retenu sans s'en rendre compte notre respiration. Cette histoire est vraiment crédible et celui qui est censé être le méchant est au final très touchant. 

Les personnages sont vraiment intéressants. Contrairement à beaucoup de films du genre, ils sont recherchés, ils ont une histoire. Kevin a une histoire bouleversante, qu'on apprend à demi-mots par sa psychiatre. Son évolution tout au long du monde est époustouflante. Casey a également un passé très troublant. On le devine dès les premières secondes bien qu'on n'ait pas d'idée précise jusqu'aux derniers instants. Ca en fait un personnage fort et émouvant. Quant à la psychiatre, elle est également bouleversante en ce sens qu'elle tient véritablement à son patient. Elle en considère toutes les personnalités sans déprécier aucune d'entre elles. Elle tient à son bien-être, bien que n'ayant pas conscience des conséquences dramatiques de sa bienveillance. Ces personnages sont véritablement intéressants. Ils donnent une autre dimension à une histoire déjà riche et passionnante. 

La fin du film n'en est pas vraiment une. Il y aura une suite, puisque ce film est en fait à mettre en parallèle avec Incassable, autre film sorti en 2000, avec en tête d'affiche Bruce Willis et Samuel L. Jackson. C'est d'ailleurs un film très appréciable, qui a bien vieilli, et qui joue sur la corde sensible avec beaucoup d'aisance. Un troisième film, intitulé Glass est prévu pour 2018. Espérons qu'il soit à la hauteur car cette fois, M. Night Shyamalan a mis la barre si haut que même ses détracteurs se laissent prendre au jeu. 

La performance de James McAvoy, que l'on retrouvera au casting de Glass, est assez extraordinaire. Il joue Kevin et toutes ses personnalités. Je ne le savais pas capable de faire comprendre en un instant, avec parfois un subtil changement de posture, quel personnage il incarne. C'est très impressionnant ! Au départ, on est aidé dans notre perception des identités de Kevin par les costumes.. Dennis, qui a visiblement des TOC, porte une chemise et un pantalon parfaitement repassés ainsi qu'une paire de lunettes; Patricia porte un châle et un pull à col roulé, Edwig (je ne suis pas sûre de l'orthographe) est un enfant de 9 ans qui porte une tenue beaucoup plus décontractée, Barry est un styliste affublé d'une longue veste et d'un bonnet, ... Pourtant, on apprend rapidement à se passer de ces déguisements et on prend en compte les postures, l'allure, et même les mimiques pour deviner de qui il s'agit. Franchement, c'est du génie ! Je me suis surprise à imaginer un duo James McAVoy/Tatiana Maslany (Orphan Black, elle y joue tous les clones du projet Leda avec un talent hallucinant), et c'était tout bonnement jouissif. Les deux actrices principales ne sont pas en reste, même si leurs personnages n'offrent pas autant de possibilités que le héros de ce film. 

Conclusion : ♥♥♥♥♥ C'est un véritable coup de coeur. L'histoire est originale est bien menée, le suspense ne faiblit que pour mieux capturer le spectateur, les personnages ont tous un intérêt réel et une histoire intéressante, et la performance de James McAvoy est tout bonnement remarquable. A voir absolument ! 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Églantine 04/05/2017 00:21

Merci Lily ! Je note !

Léane B. 09/06/2017 07:05

De rien !