Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche livre] Normal(e) - L. Williamson

Merci à Hachette d'avoir validé ma demande pour ce livre stupéfiant. 

Edition : Hachette roman
Date de parution : 29 mars 2017
Auteur : Lisa Williamson

Résumé : 

« Je ne suis pas gay. Je suis juste une fille hétéro coincée dans un corps de mec. »

À 8 ans, David Piper a déclaré devant sa classe : « Je veux être une fille ». Six ans plus tard, il reste le mouton noir de son école. Tout le monde le croit gay, mais au fond de lui, il est simplement une fille dans un corps de garçon.
Leo Denton vient d’arriver au lycée. Il se fait passer pour un dur inaccessible. Pourtant, il cache lui aussi un secret… Il n’est pas né Leo Denton. Il est une fille devenue un garçon.
À compter du jour où Leo prend la défense de David, une amitié naît. Au cœur des tourments adolescents, une question revient sans cesse : qui sont-ils réellement ? David et Leo refusent de se conformer aux étiquettes qu’on leur a collées. Confrontés au regard des autres, auront-ils le courage et la force de se réaliser ?

Mon avis : Mon avis : La couverture parle d'elle-même. Ce livre traite de la transexualité. Malheureusement, c'est un sujet tabou de la société et il y a assez peu de littérature en la matière, ou en tout cas, on en fait assez peu de publicité. C'est ma première lecture à ce sujet et c'était bouleversant.  

Normal(e) raconte en parallèle l'histoire de Leo Denton et de David Piper. Le premier semble être un garçon mystérieux, renvoyé de son ancien établissement pour d'obscures raisons. Le second est la tête de turc d'Eden Park depuis qu'il a annoncé à l'âge de 8 ans qu'il voulait être une fille. Leurs routes se croisent et se tisse entre eux un lien d'amitié sincère. Le roman raconte leurs histoires et leur histoire. 

Les points de vue sont alternés. Parfois, c'est David qui narre, parfois c'est Leo. Le changement est habile et on comprend parfaitement l'identité du narrateur sans avoir besoin du traditionnel nom du narrateur en en-tête. Leurs personnages sont a prioi très différents. De leurs caractères à leur vie de famille, en passant par leurs rapports au monde, ils n’ont apparemment pas de point commun. Et pourtant, un lien se créé entre eux lorsque Leo prend la défense de David alors que Harry l’humilie en public et que les autres étudiants se moquent de lui. David, déjà intrigué par la discrétion de Léo, s’y intéresse encore plus et fait en sorte de se lier à lui. Au final, il devient même son meilleur allié.

C’est une histoire absolument bouleversante. Une histoire de tolérance, d’amour, de rejet, de compassion, de différence, de normalité, de tout en fait. J’ai trouvé ce roman réellement génial. Tellement génial que j’ai du mal à vraiment en parler. Il est incroyablement réaliste. Les personnages sont très attachants. En quelques lignes, on les aime, et l’auteur sait faire appel à notre empathie. Ils ont des histoires terriblement cruelles, chacun à leur façon. Cette histoire montre qu’être transgenre ne signifie pas être anormal. Ces héros sont des adolescents tout à ce qu’il y a de plus normaux, avec leurs hormones qui les travaillent, leurs rébellions, …

Je souhaite pour finir dire quelques mots sur les parents de ces deux adolescents. Pour une fois, j’ai trouvé les réactions des adultes totalement cohérentes. Je sais qu’elles ne correspondent pas à celles de beaucoup de parents d’enfants transgenres, ou plutôt, je le suppose, mais elles sont pour moi les plus normales qui soient. Finalement, ce roman raconte des histoire d’amour. Amour filial, parental, amical, amour de soi. Et la fin de l’histoire ici racontée n’en est pas vraiment une, non, c’est plutôt un commencement. 

Conclusion : ♥♥♥♥♥ Enorme coup de cœur pour ce roman bouleversant, à mettre entre toutes les mains, que les lecteurs soient concernés ou non. L’auteur réalise un coup de maître en racontant ainsi ces histoires terriblement émouvantes. J’en ai pleuré, et j’espère que vous aussi ressentirez toutes ces émotions lorsque vous découvrirez les histoires de Léo et de David. 

Je vous abandonne à votre lecture avec une citation du roman. 

Et puis, intervient papa, qui a envie d'être normal, de nos jours ? Tu imagines l'épitaphe ? "Ci-gît machin. Qui a vécu une existence parfaitement normale."

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article