Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Roman]Le livre du destin T1 : Les prétendants - M. Roudaut

J'adresse un grand merci à Maxime Duranté, fondateur de L'attelage et lui-même auteur, qui m'a permis de découvrir ce roman. 

Edition : Auto-édition (L'attelage)
Saga : Le livre du destin
Auteur : Marion Roudaut
Date de parution : 5 avril 2017
Genre : Fantasy
Pages : 1236 pages
Prix : Gratuit (sur inscription ici, ça prend deux minutes chrono et on ne reçoit presque pas de mails après ! Alors pas d'excuses !)

Résumé : 

Les Humains n'existent pas.
Tout le monde le sait. Ce ne sont que des êtres de légende, des figures exaltées par les poètes trop zélés et quelques enfants à l'imagination trop fertile. Elfes, Nains et Dragons, même les Fées rêveurs ne prêtent pas l'oreille aux illuminés qui prétendent en avoir vus, en avoir connus !

Bien sûr, des mythes parlent de temps anciens où les Humains auraient vécu ici, sur le continent d'Illion, investis de pouvoirs comparables aux nôtres ; un âge d'or de prospérité et de concorde...
Non, les Humains n'existent pas.

Et pourtant... Comment expliquer l'arrivée de cette jeune fille aux oreilles rondes ? Cette adolescente qui prétend venir d'une "Terre" où la magie est absente ? Cette créature aux yeux d'un ambre flamboyant ?
Le Destin, seul, a toutes les réponses...

L'attelage

Mon avis : L'histoire s'ouvre sur le monde que nous connaissons. Morgane, une adolescente bretonne, y mène une vie banale, remplie d'aventures littéraires. Un voyage sur le site de Stonehenge change la donne. Elle se met à avoir des visions et à entendre une voix, celle de Merlin. Elle finit par se retrouver sur Ilion - je vous laisse découvrir de quelle façon et ce qui l'a poussée à y aller. Elle y découvre un monde fabuleux peuplé de créatures fantastiques dans lequel son espèce n'est qu'un mythe auquel peu de personnes croient encore. Elle s'embarque alors dans une quête confiée par le Destin, aux côtés de personnages hauts en couleur. 

J'ai vraiment adoré ce roman. Et il y a tellement de choses à dire dessus que je ne sais même pas par où commencer. Et je ne sais pas non plus quoi dire pour vous donner le plus envie possible sans pour autant vous gâcher les magnifiques effets ménagés par la (très) talentueuse Marion Roudaut. J'ai tenté d'organiser ma pensée, et j'espère réussir à vous convaincre de vous plonger à votre tour dans Le Livre du Destin. 

Commençons par l'histoire. Elle est fascinante, au sens propre du terme. On entre très vite dans l'univers du Livre du Destin jusqu'à ne plus réussir à en décrocher. L'auteur prend son temps pour nous emmener avec elle. Elle s'attarde sans pour autant nous faire trop attendre et chaque paragraphe a son importance. J'ai eu un peu peur au tout début, lorsque j'ai découvert la vie de Morgane et que j'ai vu le soin avec lequel Marion Roudaut la décrit. Il aura suffi de quelques pages pour que je vois l'intérêt de s'arrêter sur cette vie tout ce qu'il y a de plus normale.  Grâce à cela, on comprend bien les raisons qui poussent l'humaine à accepter cette quête improbable et sans doute dangereuse, sans en connaître la véritable teneur. On a la sensation que c'est ce qui devait être, que c'est la seule alternative possible. Morgane veut comprendre pourquoi les humains ont été chassés d'Ilion, et nous le voulons tout autant qu'elle. Une fois sur Ilion, Morgane est dépassée par tout ce qu'il lui arrive et nul n'a de réponse à lui donner en ce qui concerne son peuple. Sa rencontre avec les divers protagonistes nous permet d'apprendre à connaître le monde sans avoir l'impression de suivre un cours d'histoire, et c'est sacrément plaisant. Le scénario est intéressant, on ne s'ennuie pas une seconde. Les phases d'attente sont rythmées par les maladresses de l'anachronique Morgane et son apprentissage express du monde dans lequel elle vit désormais. L'histoire alterne entre ces périodes de découverte et des moments bien plus actifs qui font avancer Morgane vers son inéluctable destinée. Le rythme est maîtrisé et les mille-deux-cents pages filent à une allure folle, et lorsqu'on prend connaissance de la raison du bannissement des humains, on n'est pas au bout de nos surprises. Jusqu'à la dernière ligne, on se demande ce qu'il adviendra des Prétendants.

Pour ce qui est des personnages, je les ai vraiment beaucoup aimés. Morgane n'est pas un super héros. Elle n'a pas de pouvoir, elle n'est pas spécialement douée non plus. Elle est normale, et en prime, c'est une adolescente. Son caractère est tout à fait crédible, et personnellement, je n'ai eu aucun mal à m'identifier à elle alors que j'approche de la trentaine. C'est agréable d'avoir face à soi un personnage normal, plongé dans un monde fantastique, avec des réactions normales et compréhensibles, et qui ne devient pas tout à coup une toute autre personne. J'ai eu un coup de coeur pour Zéphyr, l'alfadryon (mi-elfe, mi-dryade). Je suis loin d'avoir découvert tout le potentiel de ce personnage mais je sens bien sa complexité et l'empire d'émotions contradictoires qui envahit son coeur en permanence. J'ai hâte d'en apprendre encore plus sur lui et sur ses émotions. Ency a aussi toute mon affection, mais je vous laisse découvrir cette petite merveille par vous-même. Quant aux autres personnages, ils sont tous bien imaginés. On sent qu'ils ont une vie en dehors de leurs tirades dans la narration. Il existe à travers l'ensemble de l'oeuvre, et pas seulement au moment où ils interviennent concrètement. 

Quelques mots sur le style. La plume de Marion Roudaut m'a totalement séduite. J'ai aimé ses traits d'humour et ses comparaisons originales. L'une d'elle m'a beaucoup fait rire mais embarquée dans ma lecture, j'ai oublié de la noter et je ne peux pas la citer... On se sent proche du récit, comme si  on assistait nous mêmes à cette aventure. Le vocabulaire est fourni et varié. L'auteur parvient à établir efficacement des ambiances pour ses diverses scènes. J'avais l'impression en lisant d'être vraiment en Bretagne, puis chez les elfes, les dryades, ... Et je dois dire que le passage au cours duquel les Prétendants prennent connaissance de leur mission est tout simplement fantastique, ne serait-ce que parce que les lieux sont incroyablement bien décrits ! 

Le monde d'Ilion est un univers très riche et bien pensé, avec des coutumes et une géopolitique complexes et originales. Au fil des chapitres, on en apprend plus sur ce monde particulier. Les créatures qui le peuple ont pour la plupart été littéralement disséquées par la littérature, mais Marion Roudaut a su leur donner une nouvelle dimension, en leur donnant des caractéristiques inédites - à ma connaissance du moins. Je pense notamment aux elfes et à leurs sourcils improbables. Il me semble même que certaines créatures ont été imaginées par l'auteur. Le bestiaire est varié et très bien maîtrisé. En fait, cet univers est génial. Il offre tellement de possibilités qu'on ne peut que l'apprécier. C'est un peu comme l'univers du très célèbre Harry Potter, en mieux selon moi. J'imagine parfaitement des tas d'aventures dans cet univers. Si j'avais eu le Livre du Destin entre mes mains d'adolescente, je ne suis pas sûre qu'Harry Potter aurait eu un aussi grand succès pour moi. Les problématiques abordées dans ce roman sont véritablement variées et vont bien au-delà de la simple opposition entre le bien et le mal. Marion Roudaut sort des sentiers battus en proposant une histoire plutôt sombre et surtout des personnages aux multiples facettes qui ne se définissent pas par un seul élément. Il faut également noter que le scénario de Le Livre du Destin est toujours surprenant. On peut rarement anticiper la suite. Et surtout, il y a un suspens permanent chez Marion Roudaut, qui fait qu'on doute de l'issue de cette aventure en permanence.

Conclusion : ♥♥♥♥♥ C'est un énorme coup de coeur. Encore plus créatif qu'Harry Potter, avec des créatures classiques réinventées. C'est terriblement créatif, plein de vie, et une fois commencé, on ne peut plus le lâcher. Je rêve d'entrer dans la bibliothèque du palais des Elfes, d'aller faire un tour chez les Dryades, de passer une journée en compagnie de cette folle équipée que forment les Prétendants... A lire AB-SO-LU-MENT. 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Marion Roudaut 09/09/2017 20:46

Un grand merci, Léane, pour cette chronique aussi enthousiaste qu'adorable :D Le comparatif avec Harry Potter me touche tout particulièrement, tu t'imagines bien. Ravie que les Prétendants t'aient plu et que tu aies su plonger dans leur univers au point de te l'approprier ! Je n'ai plus qu'à me montrer à la hauteur pour le tome 2, histoire de pas te décevoir ;)

Hâte de voir ce que ta prochaine lecture attelée te réserve !
Encore merci, et je te souhaite encore plein de belles découvertes.