Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Roman] Nos richesses - K. Adimi

Bonsoir ! Vous pouvez depuis deux semaines retrouver mes avis sur les quatre livres que j'ai reçu dans le cadre de l'exploration de la rentrée littéraire sur Lecteurs.com. Pour ceux qui n'ont pas suivi mon aventure, vous pouvez la retrouver ici. Vous trouverez également les liens vers mes chroniques sur le site. Je tiens à remercier Lecteurs.com pour m'avoir emmenée avec eux dans cette aventure géniale, ainsi que Dominique Sudre mais surtout Karine Papillaud pour sa relecture très attentive des chroniques, ses corrections, et surtout sa bienveillance ! 

A partir d'aujourd'hui, je posterai les chroniques une à une, une tous les samedis soirs. Si vous êtes impatients, un petit passage sur le site de Lecteurs.com satisfera votre curiosité ! Pour les autres, à la semaine prochaine ! 

On clique ici pour découvrir le livre ! 

Edition : Seuil
Auteur : Kaouther Adimi
Date de publication : 17 août 2017
Genre : Fiction, histoire
Pages : 224 pages
Prix : 17€

Résumé : 

En 1935, Edmond Charlot a vingt ans et il rentre à Alger avec une seule idée en tête, prendre exemple sur Adrienne Monnier et sa librairie parisienne. Charlot le sait, sa vocation est d'accoucher, de choisir de jeunes écrivains de la Méditerranée, sans distinction de langue ou de religion. Placée sous l'égide de Giono, sa minuscule librairie est baptisée Les Vraies Richesses. Et pour inaugurer son catalogue, il publie le premier texte d'un inconnu : Albert Camus. Charlot exulte, ignorant encore que vouer sa vie aux livres, c'est aussi la sacrifier aux aléas de l'infortune. Et à ceux de l'Histoire. Car la révolte gronde en Algérie en cette veille de Seconde Guerre mondiale.

En 2017, Ryad a le même âge que Charlot à ses débuts. Mais lui n'éprouve qu'indifférence pour la littérature. Étudiant à Paris, il est de passage à Alger avec la charge de repeindre une librairie poussiéreuse, où les livres céderont bientôt la place à des beignets. Pourtant, vider ces lieux se révèle étrangement compliqué par la surveillance du vieil Abdallah, le gardien du temple.

Seuil

Mon avis :  C’est l’histoire d’un minuscule local dans une petite rue d'Alger. C’est là-bas qu’Edmond Charlot s’établit en 1935 pour ouvrir une librairie promouvant les auteurs de la Méditerranée. C’est aussi là que, 82 ans plus tard, Ryad s’apprête à faire disparaître toutes les traces d’activité passée pour transformer ce local en boutique de beignets. Mais le vieil Abdallah, dernier gérant de cette annexe de bibliothèque, le guette du trottoir d’en face. Le roman nous emmène à travers les époques à la découverte de l’histoire des éditions Charlot, de l’importance des livres, et de l’histoire, coloniale, de l’Algérie.

Le roman nous balade donc en Algérie, entre un passé pas si révolu et un présent qui ne conduira pas forcément au futur que l’on croit. Je dois avouer que je ne connaissais Edmond Charlot que de nom avant de me pencher sur ce livre. J’en avais entendu parler, mais sans plus m’y intéresser. Avec mes maigres connaissances, je suis peut-être passée à côté d’éléments, comme lors des disputes au sein de l’équipe d’édition par exemple, mais Kaouther Adimi fait en sorte de toujours donner les clés pour qu’on comprenne. Ainsi, j’ai parfaitement pu suivre la vie littéraire de cet amoureux des livres, et avec un réel plaisir.

Mais il n’y a pas que l’extraordinaire aventure des éditions Charlot. Il y aussi l’aventure de Ryad, cet étudiant français venu faire un stage ouvrier. Sa mission est de vider la bibliothèque et de la repeindre. Alors qu’il accomplit cette tâche, il est surveillé par le mystérieux Abdallah. Sa vision et celle de Ryad se confrontent, opposant les générations mais aussi les cultures. Ryad quitte Paris et son impersonnelle effervescence pour Alger, plus calme et chaleureuse. Lui qui n’aime ni les livres ni la lecture va découvrir grâce à Abdallah la véritable valeur des livres. Le personnage d’Abdallah m’a profondément touchée. C’est un vieillard qui ne possède pas grand-chose mais qui a une richesse d’âme sans égale. Il est sage et sème le texte de réflexions plus profondes qu’on ne s’y attend.

Mais il y a aussi le narrateur qui nous guide en de rares occasions mais avec une précision telle qu’il n’a pas besoin d’en faire plus. Il se fond dans le décor, tant et si bien qu’on se demande s’il s’agit de la voix de l’auteur elle-même ou de la voix d’un simple habitant du quartier.

C’est la plume merveilleuse de Kaouther Adimi qui permet à cette histoire d’être aussi saisissante et envoûtante. Les mots sont choisis avec justesse et simplicité. Les phrases portent, tantôt « littéraire », tantôt proches de l’oralité dans les journaux de Charlot. Les descriptions sont superbes. Elles invitent au voyage, avec juste ce qu’il faut de détails et d’images pour qu’on imagine parfaitement les lieux. De simples paysages se teintent d’émotions sous l’écriture merveilleuse de l’auteur. Mais bien que cette écriture soit pleine de douceur, le roman relate souvent des événements cruels et violents, ceux qui jalonnent la vie d’un homme, mais aussi la vie d’un peuple. Le contraste entre la délicatesse du style et la brutalité de l’histoire m’a laissé une drôle de sensation car le fond, n’est autre que la colonisation de l’Algérie et ses très nombreuses conséquences.

Kaouther Adimi m’a emmenée avec elle rue Hamani, ancienne rue Charas, à travers l’histoire de son pays natal et d’une minuscule librairie qui aura vu bien des choses. Nos richesses est une merveille, un bijou que j’ai lu le cœur serré ou sourire aux lèvres, avec l’impression de partager un café en compagnie de tous ces auteurs d’une autre génération.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Églantine 19/09/2017 23:17

Je ne sais pas si Nos richesses de Kaouther Adimi est disponible dans les librairies à Alger ! En tous cas ,j'ai hâte d'aller voir la librairie -maison d'édition -bibliothèque du 2 bis de la rue Hamani (ex rue Charras) ! Errer dans le temps et les souvenirs....
A lire au plus vite!

Léane B. 21/09/2017 07:13

Ce roman est un véritable délice... J'aimerais aussi découvrir cette librairie, mais je ne suis pas très voyageuse en réalité, et j'ai peur d'être déçue car je m'en suis fait une certaine représentation...
J'espère que Kaouther Adimi aura le Prix Goncourt pour cette pépite.