Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Roman]Personaé : L'éducation du scribe - E. Lebaron (premiers chapitres)

Edition : 
Auteur : Elijaah Lebaron
Date de publication : Inconnue (fin 2017)
Genre : SF, fantasy
Pages : Inconnues
Prix : inconnu

Résumé

La magie est de retour sur les terres d’Esper et de nouveau les luttes de pouvoir vont s'accélérer entre les Hommes et les Dieux.
Suivez les aventures de Devalin un jeune Scribe pouvant invoquer avec son grimoire les sorts magiques les plus puissants. Sophyan une femme forte et sans pitié portée par sa foi dans la poursuite de sa mission au sein des Chevaliers Saints. Enguerrand le doyen et maître des Bardes-Guerriers du Premier Ordre engagé dans une lutte acharnée avec les Dieux. Marilian une Alchimiste amoureuse de l’homme le plus recherché d’Esper. Humbeco le gardien de la culture et de l’histoire qui se bat pour sauver une humanité mise en danger d’extinction par Personaé la plus traîtresse des déesses.

Mon avis : Je n'ai eu entre les mains que les cinq premiers chapitres de l'histoire, aussi m'est-il difficile d'écrire une chronique traditionnelle. 

Pour ce qui est de l'histoire, tout est dit dans le résumé. On se trouve à Esper, un lieu tantôt normal, tantôt magique. Lorsque la magie revient, Devalin, jeune scribe, et Marilian, une alchimiste, sont forcés de s'enfuir pour échapper à la mort. Dans le même temps, Sophyan entre au service d'une intrigante déesse, Personaé. Humbeco et Enguerrand interviennent à la suite pour préparer le scribe à sa nouvelle vie pleine de magie et lutter avec, ou contre, les dieux. 

Je n'ai lu qu'une soixantaine de pages, et l'univers se met en place tout doucement. Je ne peux pas juger de l'histoire ou du scénario alors que l'univers n'a pas encore eu le temps de vraiment se dévoiler. Il est en revanche plus facile de parler des personnages. Devalin est un peu naïf à mon sens, et je suis assez curieuse de voir comment il va gérer ses renaissances au service du dieu des scribes. Sophyan m'intéresse plus. Elle semble être un bras armé soumis mais elle a l'air d'avoir une conscience que j'ai hâte de voir en action. Marilian m'intrigue au plus haut point. Je ne sais pas trop ce que j'attends d'elle ni ce qu'elle pourrait devenir par la suite mais j'aime ses talents d'alchimiste et son apparente vivacité d'esprit. J'ai un peu plus de mal avec Humbeco et Enguerrand parce que je ne suis pas capable d'encore bien les cerner. Voilà ce que je peux dire pour le moment. 

En ce qui concerne le style, j'avoue avoir été déroutée. J'ai eu du mal à me faire au récit au présent, avec des encarts au passé pour évoquer ce qui n'est plus. La plupart des romans de ce genre que j'ai pu lire étaient tous écrits aux temps du passé, c'est probablement ce qui m'a gênée ici. Je me suis quand vite habituée donc je pense que sur tout un roman, ce n'est pas dérangeant. J'ai eu un peu plus de mal avec les renvois au glossaire à la fin du roman pour les éléments spécifiques de l'univers de Personaé. Je n'ai jamais aimé les notes qui m'interrompent dans la lecture et je préfère voir un maximum de choses expliquées directement dans le texte, quitte à ralentir un peu le rythme de la narration ou à laisser le lecteur présumer d'un sens avant de le confirmer ou de le réfuter totalement. J'ai trouvé qu'il y avait trop d'entrées à consulter et au final, j'ai fait le choix de ne pas aller voir les notes de fin avant d'avoir achevé ma lecture. 

Dans l'ensemble, je suis plutôt curieuse de découvrir la suite. Ce commencement de roman était plaisant à lire, et l'univers me paraît intéressant. J'ai une petite crainte par rapport aux références à Game of Thrones que l'auteur fait - je ne voudrais pas qu'il soit facile de deviner la suite parce qu'on connaît l'univers de Monsieur Martin ! - mais j'ai envie d'en apprendre plus sur ces dieux et déesses qui marchent parmi les hommes et sur leurs serviteurs. 

Conclusion : C'est un début de roman agréable à découvrir, avec un univers qui semble riche et un postulat de base prometteur. J'ai hâte d'en découvrir l'intégralité. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elijaah Lebaron 19/09/2017 23:33

Bonjour et merci pour cette belle chronique.

Si la source d'inspiration primaire est évidement "le trône de fer" de Georges RR Martin, l'histoire de Personaé n'a strictement rien à voir avec cette oeuvre, ne vous inquiétez pas.

Quel serait l'intérêt d'écrire la même histoire sans, bien sûr, posséder la maestria de cet auteur Américain d'exception ? Effectivement les 5 premiers chapitres ne permettent au lecteur que de faire connaissance avec mes personnages principaux sans dévoiler l'histoire qui, je l'espère, devrait vous surprendre.
Je suis heureux que mes héroïnes vous plaisent. Sans dévoiler la suite, je peux vous dire qu'elles ne sont pas la pour faire de la figuration.
@Bientôt sur internet ou ailleurs

Léane B. 21/09/2017 07:15

Je suis tout à fait d'accord avec vous sur l'intérêt d'écrire une histoire similaire.
Je suis curieuse de voir ce que vous réservez à tous vos personnages, et de pouvoir me faire un véritable avis !
A très bientôt !