Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche drama] 14 sai no haha

14_sai_no_haha.jpg

 

Titre : 14 sai no haha (prononcer Juyon-sai no haha)
Genre : Drame, romance.
Nombre d’épisodes : 11 épisodes
Année : 2006
Catégorie : J-drama
Thème song : Shirushi – Mr Children

Casting :
* Shida Mirai dans le rôle de Ichinose Miki

* Tanaka Misako dans le rôle de Ichinose Kanako

* Namase Katsuhisa dans le rôle de Ichinose Tadahiko

* Miura Haruma dans le rôle de Kirino Satoshi

* Muroi Shigeru dans le rôle de Kirino Shizuka

* Yamaguchi Sayaka dans le rôle de Endo Kyoko

* Koumoto Junichi dans le rôle de Mitsui Makoto

* Kitamura Kazuki dans le rôle de Hatano Taku

* Tanimura Mitsuki dans le rôle de Yanagisawa Mayu

* Kitano Kii dans le rôle de Kubota Megumi

* Koike Rina dans le rôle de Nagasaki Sayaka

* Koshimizu Kazuki dans le rôle de Ichinose Kenta

Résumé : Miki, collégienne de quatorze ans, tombe enceinte. Face à l’incompréhension de sa famille et de la société, elle va devoir faire seule des choix particulièrement difficiles. Pourra-t-elle se confier à quelqu’un ? Gardera-t-elle l’enfant ? Comment vont réagir ses parents ?

Critique : 14 sai no haha (litt. Une maman de quatorze ans) fait partie de mes dramas préférés. Il est absolument bouleversant. On pleure beaucoup, on angoisse énormément, on s’énerve aussi. Le drama remet en question le système japonais. Tout d’abord, comment est-ce qu’une jeune fille de cet âge peut tomber enceinte comme ça ? L’explication est simple. Au Japon, le thème du sexe est tabou. Donc la contraception n’est pas une chose dont ils parlent. Et ensuite, comment est-ce qu’on peut mépriser et ignorer une enfant (parce que Miki est une enfant) parce qu’elle est enceinte ? Vous me direz, c’est probablement pareil de notre côté de la terre, mais merde quand même. En fait, ce drama est révoltant.
L’histoire est réaliste. Après tout, il n’y a pas d’âge pour aimer. Une fille qui tombe amoureuse d’un garçon, quoi de plus normal ? C’est lorsqu’elle se rend compte qu’elle est peut-être enceinte que les choses se corsent. Elle n’a personne pour se confier dans cette société intolérante. Même ses amies la rejettent. Son père n’agit pas mieux d’ailleurs. Sa mère par contre, probablement du fait du lien qui l’unit à sa fille, réagit un peu mieux, si l’on peut dire. Elle l’accompagne à la clinique. Simplement, pour tout le monde, le choix est déjà fait. Elle doit avorter. Mais... Miki ne sait pas vraiment si elle doit le faire. Elle se pose énormément de questions au fil des épisodes. Doit-elle en parler ? A qui doit-elle le faire ? Doit-elle garder l’enfant ? Doit-elle avorter ? Si elle le garde, est-ce sans risque pour sa santé ? Comment pourra-t-elle l’assumer ? Comment va-t-elle poursuivre ses études ? Que fera-t-elle de ses rêves ? Au final, son avenir est plus qu’incertain. D’autant plus qu’un journaliste sans scrupule se mêle à l’histoire en dénonçant le père, fils d’un PDG, sans le nommer. On le hait cet homme. On le maudit pour son absence d’humanité. Il veut dénoncer le système mais pour cela, il fragilise deux familles sans aucun remords. On souffre avec Miki et avec sa famille lorsque tous leurs amis les dévisagent et leur tourne le dos. L’interprétation est parfaitement juste. On prie jusqu’au bout, sans vraiment savoir ce qui va arriver. On assiste à la transformation des protagonistes du fait d’un simple évènement. C’est magique et horrible à la fois.
Je ne sais pas vraiment quoi dire de plus sur ce drama parce que je me refuse à vous spoiler. Surtout, c’est tellement beau que mes mots ne sauraient pas rendre justice à cette merveille. Et dernier argument : ça fait un bail que je l’ai regardé ce drama donc les souvenirs ne sont plus très frais (même si je me suis offert le coffret DVD lors de la JE Sud).
Donc, pour conclure, C’est un drama à voir ab-so-lu-ment. Par contre, il faut prévoir le stock de mouchoirs parce que l’émotion est forte tout du long, et jusqu’à la dernière minute. C’est une sublime leçon de vie que l’on reçoit en regardant ce drama.

Où voir ce drama : Vous le trouvez sur Newsasia, comme toujours me direz-vous.

Où télécharger l’OST : Sur Megaupload pour les musiques du drama, également sur Megaupload pour le theme song. 
 

 

 


Shirushi - Mr Children
 

 


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article