Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Drama] Nodame Cantabile

http://1.bp.blogspot.com/_Ezme-zr1dOc/TSCdy1ecFjI/AAAAAAAABFY/JCvIe_wpN1Q/s1600/nodamepostervol1.jpg

 

Titre : Nodame Cantabile

Genre : Comédie, musical, école, romance

Année : 2006-2008

Catégorie : J-Drama

Theme song : “Symphonie Nº 7 en A majeur” par Beethoven + “Rhapsody in Blue” par Georges Gershwin, arrangement par Hattori Takayuki

Note : ♥♥♥♥♥

 

Casting :

*Ueno Juri dans le rôle de Noda Megumi

*Tamaki Hiroshi dans le rôle de Chiaki Shinichi

*Eita dans le rôle de Mine Ryutaro

*Uehara Misa dans le rôle de Tagaya Saiko

*Mizukawa Asami dans le rôle de Miki Kiyora

*Koide Keisuke dans le rôle de Okuyama Masumi

 

Résumé : Noda Megumi et Chiaki Shinichi sont deux êtres que tout sépare si ce n’est leur appartenance à la section piano de l’école de musique. Nodame est un être étrange qui ne joue du piano que parce qu’elle en a envie tandis que Chiaki vise l’excellence et rêve de devenir chef d’orchestre.

 

Critique : Nodame Cantabile est un excellent drama, vraiment. Il marque mon retour aux dramas japonais, aux dramas tout court et aux critiques. J’ai commencé Nodame Cantabile dans un état d’esprit assez pessimiste. J’étais sceptique, tout simplement. Alors pourquoi diable me suis-je lancée dans le visionnage de ce drama ? C’est un ami de longue date, un geek, qui me l’a conseillé il y a plus d’un an. J’ai cédé parce que je n’avais rien d’autre à me mettre sous la dent. J’avoue avoir été rebutée au premier abord par les caricatures et les effets comiques, mais je me suis pourtant rapidement laissée emporter par cet univers.  

Ce qui m’a tout d’abord plu dans ce drama, c’est le thème. Le drama se passe dans une école de musique qui enseigne la musique classique. Je suis sensible à ce thème parce que je joue du piano  classique depuis que je suis toute petite. Du coup, une telle histoire ne pouvait pas me laisser de marbre, d’autant plus que le scénario prend véritablement en compte une donnée importante lorsqu’il s’agit de musique : les sentiments. La musique, ce n’est pas simplement un ensemble de sons et d’harmonies. Ce qui fait de la musique un langage universel et si beau,  ce sont les émotions que font passer les musiciens. Ici, ils sont réellement présents. Nodame souffre à cause de la musique, parce que ça fait mal de devenir un véritable musicien. C’est son âme qu’elle dénude en jouant et en apprenant à maîtriser correctement des morceaux. Enfin je ne vais pas m’étendre sur ce point autrement vous n’aurez pas fini de lire cette critique.

Passons donc à l’histoire. De prime abord, elle est classique. Dans une école de musique, on a Nodame-chan, élève surdouée au piano mais incapable de jouer un morceau selon une partition et Chiaki, pianiste émérite et surtout travailleur. Tout les oppose. Chiaki est rigoureux voire chiant tandis que Nodame est bordélique et  amusante.  Alors que lui a une âme d’adulte, elle garde ses réflexions enfantines. Elle est hilarante et rivalise d’ingéniosité pour échapper aux obligations inhérentes à la formation de tout musicien. Mais lorsque leurs routes se croisent, tout change. Au contact de Chiaki, Nodame apprend à prendre soin d’elle et de son appartement, ou presque. Avec Nodame, Chiaki apprend à vivre réellement sa jeunesse. Il oublie qu’il existe une vie en dehors de la musique et surtout, il se laisse happer par sa peur de prendre l’avion à cause d’un incident lorsqu’il était petit. A cause de cela, il s’empêche de réaliser son rêve, à savoir devenir chef d’orchestre. Ce sont les maladresses de Nadame-chan et les perversions du célèbre chef d’orchestre Streseman, personnage très amusant puisqu’on en parle, qui le ramène à cette vocation. Je ne vous spoilerai pas le drama puisque l’un des principaux intérêts de celui-ci est de voir les différents personnages évoluer et grandir au fil des épisodes de façon plus ou moins innattendue. Toutefois, je peux vous assurer que ça vaut le coup. L’histoire est cohérente, les personnages sympathiques et variés, la bande son est divine, bref, on s’éclate.

Pour résumer, ce drama fait pour moi partie des must see absolus. Il se laisse regarder d’une traite sans aucune difficulté. Il fait rire, pleurer, réfléchir et, pour peu qu’on soit musicien, il permet de se retrouver dans les différents personnages. De plus, la relation entre les deux héros n’est pas aussi niaise que l’on pourrait s’y attendre. A voir donc de toute urgence. 

 

Où voir ce drama : Comme vous devez l’avoir constaté, un certain nombre de sites ont fermé, ne sont plus mis à jour, et beaucoup de liens sont morts à cause de la chute de Megaupload. Donc, j’ai dégoté de nouvelles sources, et j’en ai retrouvé d’anciennes que je trouvaient moins pratique mais qui finalement se révèlent géniales. C’est le cas de Let’s look, site sur lequel vous trouverez Nodame Cantabile (épisodes et SP) ainsi que des centaines d’autres dramas. Bon visionnage !

 

Où écouter l'OST de ce drama : Et voilà de nouveau Let’s look qui nous sauve la mise ! La bande-son est franchement géniale !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article