Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Film] Hinokio

Hello fidèles lecteurs ! Comme tous les ans à la même période, je suis en pleines révisions ! Donc je ne peux pas beaucoup poster, et pas beaucoup regarder de films/dramas. Je m'en excuse encore et toujours (j'ai pas du tout l'impression de me répéter xD). Alors pour me faire pardonner, je vous souhaite de très bonnes fêtes à tous ! Ouais je sais c'est faiblard comme pardon, mais j'ai pas mieux ! Na !

 

Hinokio.jpg

Genre : Fantastique
Origine : Japonais
Réalisateur : Takahiko Takiyama
Musique : Akira Senju
Date de sortie en au cinéma : 2005
Durée : 01h41
Rating : Tout public  

 

Note : ♥♥♥

 

Casting :
*Masatoshi Nakamura dans le rôle de Kaoru Iwamoto
*Kanata Hongô dans le rôle de Satoru Iwamoto
*Mikako Tabe dans le rôle de Jun Kudo
*Maki Horikita dans le rôle de Eriko Akishima

*Ryoko Kobayashi dans le rôle de Sumire Takasaka

Résumé : A la suite d’un accident, Satoru Iwamoto, un jeune garçon de douze ans, perd sa mère et se retrouve paralysé. Il refuse alors de quitter sa chambre. Pour l’aider à retrouver une vie sociale, son père lui construit un robot pour lui permettre de retourner à l’école sans pour autant quitter sa chambre. Il va ainsi redécouvrir les sentiments humains et la vie.
 

Critique : Hinokio est une version revisitée de Pinocchio. Cette variante brille par son originalité. Elle porte un regard humain sur certaines choses de la vie. Le film était vraiment émouvant. Satoru se cachant derrière un robot pour retrouver un semblant de vie normale, Hinokio lui servant d’interface avec le monde extérieur. Ce film est une bouffée rafraîchissante et émouvante dans ce monde de brute. Les jeux sont bons, l’histoire originale malgré ce que l’on pourrait croire. C’est  triste et joyeux à la fois.
En fait, je n’ai pas tout de suite vu le rapport avec Pinocchio. Petit rappel de l’histoire « originale » : Pinocchio est un pantin qui rêve de devenir un petit garçon. Sur le coup, la ressemblance n’est pas évidente. Mais finalement, on comprend. Le Satoru qui se cache en Hinokio voudrait redevenir un petit garçon à peu près normal.
En parlant d’Hinokio… Il semblerait qu’il ait une existence autonome en quelque sorte. C’est assez ambigu, et surtout, je me demande si ce n’était uniquement dans l’imaginaire des personnages. Quoiqu’il en soit, on en vient à mélanger Hinokio et Satoru, oubliant que l’enfant existe réellement.
Une chose que j’ai beaucoup apprécié dans ce conte, c’est l’intégration d’un jeu en ligne très addictif. Une critique du monde virtuel bien casée. Le jeu s’appelle Purgatory et par rapport au dessin animé de Disney, il semble représenter la fée bleue. Lorsqu’on y joue, il est impossible de s’arrêter (un rapport à WoW ?). J’ai particulièrement aimé l’ancrage dans la réalité de ce jeu. Les lieux du jeu reprennent ceux de la ville dans laquelle habitent les protagonistes. Ce détail est très important pour l’histoire.
Quelques mots sur les enfants, héros de ce film surprenant. Ils sont réalistes. Curieux et cruels sans vraiment s’en rendre compte. Bien évidemment, il y avait une méchante, jalouse et manipulatrice. Sinon les autres étaient normaux si l’on peut dire, dans la mesure où ils se méfient au départ et sont assez méchants mais qu’ils finissent par se lier avec Hinokio.
J’ai un seul regret : la fin. Mais je n’en dirai pas plus parce que c’est l’un des principaux intérêts de l’histoire.
Pour conclure, je vous conseille ce film. Il est agréable à regarder, pas prise de tête et émouvant. Parfait en somme. Si vous trouvez la vost, ce sera mieux qu’en VF d’ailleurs…

 


 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article