Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Film] Ninja Assassin

19219835.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20100104_113954.jpg

Genre : Action
Origine : Américain, sud-coréen
Réalisateur : James McTeigue
Musique : Ilan Eshkeri
Date de sortie en au cinéma : 10 février 2010
Durée : 1h39
Rating : Accord Parental

Note :

Casting :
*Jung Ji-Hoon (alias Bi Rain) dans le rôle de Raizo
* Naomie Harris dans le rôle de Mika Coretti
*Sung Kang dans le rôle de Hollywood
*Randall Duk Kim dans le rôle de Maître Tattoo

*Rick Yune dans le rôle de Takeshi
 

Résumé : Raizo, jeune ninja orphelin, a été entraîné à tuer par le clan Ozunu. Après l’exécution de sa seule amie, il quitte le clan pour préparer sa vengeance. Des années plus tard, il rencontre Mika Coretti, archiviste à Europol, qui, ayant découvert l’implication d’une mystérieuse organisation asiatique, est devenue la cible du clan Ozunu. Traqués, tous deux se lancent dans une dangereuse course-poursuite.
 

Critique : Ninja Assassin, c’est un film pour mec. Ouais, parce qu’il y a du sang qui gicle et des corps découpés en morceaux. Ninja Assassin, c’est un film pour fille. Ouais, parce qu’il y a Rain et ses muscles bien dessinés. Donc Ninja Assassin, c’est un film pour mec, parce que même si Rain exhibe son impressionnante musculature tout au long du film, il est la majeure partie du temps en train de découper violemment un être humain ou de se faire découper lui-même.
L’histoire est assez basique. Orphelin, Raizo est recueilli par un maître ninja qui lui apprend tout de l’art qu’il exerce avec ses « frères et sœurs », également orphelins. Il se lie d’amitié avec une fille, cette amitié devient amour, et elle se fait tuer lorsqu’elle est retrouvée après avoir tenté de s’enfuir. Badaboum vengeance (c’est le coup classique). Raizo quitte le clan et décide de venger sa demoiselle. Pour ce faire, il veut zigouiller ses anciens frères et sœurs. Donc le clan cherche à le zigouiller lui-même. Deuxième partie de l’histoire : Mika découvre l’implication d’une mystérieuse organisation asiatique dans des meurtres en lien avec des affaires politiques. Résultat, elle devient également la cible du clan. Point commun avec le musclé Raizo, nouveau lien qui se crée, amour. Passionnant, né ?
Bon, les combats sont assez beaux, si on oublie la caricature du sang qui gicle. J’avoue que j’ai quand même aimé cet effet caricatural qui rend le sang irréel. D’un côté, avec des effets réalistes, on se serait probablement cru dans Battle Royale. Enfin bref.
Les acteurs ne sont pas fabuleux du tout. Rain a un rôle franchement fade, sans beaucoup d’intérêt. Pour un premier film que je vois avec lui, je ne le trouve pas très bon acteur. En fait, le niveau général des jeux est insatisfaisant. On dirait un téléfilm, avec un gros budget.
La fin… Bah elle est entièrement prévisible en fait. Du coup, le film n’est pas passionnant, les rebondissements se font attendre, quoique l’arrivée des militaires pour dégommer les ninjas ait été quand même pas mal dans le genre surprise, et au final, tout ce qu’on a, ce sont les muscles de Rain. Bah… ouais, ok.
Une petite note. J’ai regardé ce film avec mon chéri et il lui aurait donné la même note que moi, soit deux cœurs. Comme quoi, autant pour l’homme que pour la femme, ce film n’est pas des plus intéressants. Avec un peu plus de détails sur l’art des ninjas, cela aurait été peut-être plus plaisant.
En résumé : à moins d’être fan de Rain, ou de film bien sanglants, ce film est loin d’être un incontournable. Je me serai moi-même bien passé de son visionnage. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article