Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche film] Quoi de neuf, Pussycat ?

http://www.moviegoods.com/Assets/product_images/1010/294616.1010.A.jpg

 

Titre français : Quoi de neuf Pussycat ?

Titre original : What’s new Pussycat ?

Origine : américain, français

Réalisateur : Clive Donner

Date de sortie : Janvier 1966

Genre : Comédie

 

Note : ♥♥♥ 

 

Casting :

* Peter Sellers dans le rôle du Docteur Fritz Fassbender

* Peter O’Toole dans le rôle de Michael James

* Romy Schneider dans le rôle de Carole Werner

* Paula Prentiss dans le rôle de Liz Bien

* Capucine dans le rôle de Renée Lefebvre

* Woody Allen dans le rôle de Victor Shakapopulis

* Ursula Andress dans le rôle de Rita

* Colin Drake dans le rôle du patient

 

Résumé : Michael James, rédacteur en chef d'une revue féminine à Paris, est un séducteur invétéré. Malgré son amour pour Carole Werner, il ne peut ignorer les femmes avenantes qui l'entourent. Pensant qu'il a un problème, il consulte le psychiatre Fritz Fassbender. Ironie du sort, celui-ci souffre d'un complexe de frustration. Un ami de Michael, Victor Shakapopulis, est transi d'amour pour Carole. Cette dernière attend de Michael qu'il la demande en mariage. Mais celui-ci rencontre tour à tour Liz et Renée. Excédée, Carole décide de donner de faux espoirs à Victor dans le but de rendre jaloux Michael. (source : Allociné)

 

Critique : Voici un film que l’on pourrait résumer en une seule phrase : c’est un joyeux bordel. Un vrai de vrai ! Je me doutais bien à l’affiche que c’était quelque chose de carrément déjanté, mais je ne pensais pas que ça l’était à ce point. C’est parfois lourd mais le côté burlesque est tellement surprenant qu’on pardonne cet écart assez aisément. Il n’y a sinon pas grand-chose à dire à propos de ce film, l’article risque donc d’être assez court.

 

L’histoire est plutôt simple. Il y a un homme qui va consulter un psychanalyste assez étrange parce qu’il veut se guérir de sa passion pour les femmes et épouser sa magnifique fiancée, campée par la divine Romy Schneider. Mais la tâche n’est pas aisée lorsque ledit psychiatre est encore plus malade que le patient et se sert de ses patients pour tenter d’assouvir ses désirs de chair fraîche ! Sur la route du malheureux fiancé se dressera donc une foultitude de tentations, de la nymphomane du groupe de parole, à la danseuse dépressive du crazy horse, en passant par la parachutiste obsédée. Cèdera-t-il, ou restera-t-il fidèle à sa chère et tendre  qu’il aime profondément ? Mystère et boule de gomme ! Si vous voulez savoir, regardez le film !

 

Bon, a priori, il n’y a rien de bien intéressant là-dedans et j’avoue que c’est parfois tellement le souk que c’en devient désagréable. Toutefois, on se laisse rapidement prendre dans ce tourbillon virevoltant de folie et il devient impossible de décrocher tant on veut savoir comment tout cela va se solder. Les rebondissements sont d’ailleurs nombreux. C’est le comique de situation qui prime sur la logique encore une fois. Les situations simples deviennent toujours compliquées. Un simple dîner d’anniversaire devient séance de psychanalyse, une visite matinale se métamorphose en véritable dispute conjugale, bref, c’est la pagaille, du début à la fin. D’ailleurs, le générique mais aussi les premières minutes du film donnent le ton. La musique culte de Tom Jones et les premiers hurlements du début, imbibés de leurs accents comiques sont clairs : ce film n’est pas sérieux mais bordélique.

 

Pour résumer :

Les points positifs : Les jeux d’acteurs sont excessivement convaincants (Woody Allen, Romy Schneider et Peter O’Toole, que rêver de mieux ?). La joyeuse pagaille qui règne fait virevolter l’esprit d’une manière fort agréable. L’humour absurde fait sourire et l’improbabilité des situations qui tombent sur le coin de ce malheureux infidèle donne l’impression que finalement la vraie vie sentimentale est simple. La bande-son est également un pur régal, notamment lors de la course poursuite. C’est très rétro, mais c’est plaisant. Certains personnages sont aussi assez touchants. Qui plus est, la fin est vraiment adorable et amusante.

 

Les points négatifs : Ca hurle dans tous les sens, jusqu’à nous donner mal à la tête et le tournis. Les situations sont parfois trop improbables et par moment, les jeux sont vraiment trop exagérés. L’humour est parfois un peu lourd également.

 

En bref, ce n’est pas à mes yeux un film qu’il faut absolument voir, ni même un film que je conseillerais. Toutefois, c’est quand même un bon moment à passer, à condition de n’avoir pas mal à la tête et de tout suivre correctement !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article