Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche série] American Horror Story - Saison 1

American Horror Story
Saison 1

"La maison de l'horreur"

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/85/46/13/19799361.jpg

 

Je m'en vais aujourd'hui vous présenter un OVNI, une série comme on en voit peu, du genre qu'on ne peut pas classer vraiment, du genre qu'on adore ou qu'on déteste, bref, tout ce que j'aime. Faites attention aux spoilers (je ne peux pas parler et critiquer vraiment quelque chose si je ne peux rien dévoiler). C'est parti !

 

Ca sort de l'esprit (torturé) de Ryan Murphy (Glee, Mange prie aime) et de celui de Brad Falchuk (Glee, Mutant x) tous deux représentants ici les Etats-Unis d'Amérique. 

C'est du genre épouvante, horreur, fantastique, drame.

La série est actuellement en production, les saisons un et deux ont déjà été diffusées, la troisième pointe donc le bout de son nez.

La production a démarré en 2011.

Elle est diffusée sur FX (aux USA) et sur Ciné + frisson (en France).

Nous nous intéressons ici uniquement à la saison 1 :

L a saison est composée de 13 épisodes d'une durée moyenne de 40 minutes.

Au casting, on retrouve : Connie Britton (Nashville, Jusqu'à ce que la fin du monde nous sépare), Dylan McDermott (The practice, le monde de Charlie), Jessica Lange (Tootsie, Blue sky), Taissa Farmiga, Evan Peters, Frances Conroy (Six feet under), Alexandra Breckenridge...

 

Je vous ai déjà annoncé la couleur : cette série est un véritable OVNI. Pour vous situer, sachez que j'adore les films d'horreur, ceux qui vous prennent aux trippes, qui savent vous dégoûter de tout et qui vous foutent la trouille de sortir de votre lit dans la nuit noire. Alors autant vous dire que je me suis jetée sur l'occasion de voir une série qui pourrait répondre à tous ces critères ! Et je n'ai pas été déçue.

 

Plantons le décor : c'est l'histoire d'un couple marié avec un enfant (ou plutôt une adolescente), qui, suite à une infidélité du mari et une fausse couche particulièrement affreuse, décide de changer de ville et de vie dans l'espoir de retrouver leur bonheur d'antan. Ils trouvent une magnifique demeure dans la cité des anges prête à les accueillir pour deux fois moins cher qu'elle ne le devrait. La raison de ce prix réduit ? La maison est surnommée "maison de l'horreur" à cause des nombreuses morts plus affreuses les unes que les autres qu'elle a abritée. Suicide, meurtre, tout y passe ! Malgré l'avertissement, certes édulcoré, de l'agent immobilier, les Harmon décident d'acheter la maison, incité plus particulièrement par leur fille qui se passionne pour tout ce qui est étrange et morbide. Le père psychiatre ne trouve rien à redire là-dessus et ils emmènagent. Ils font rapidement la connaissance d'une étrange voisine, Constance, et de deux de ses enfants, Tate et Adie, le premier étant patient de Mr Harmon, la seconde étant une enfant trisomique qui voue une passion malsaine pour la maison de l'horreur.

 

Cela m'amène à parler des personnages. Ils ont tous un quelque chose qui fait que sans eux, rien ne serait pareil. Constance par exemple est assez difficile à cerner. Elle est visiblement croyante, elle croit aux fantômes, elle semble avoir une maîtrise et une emprise certaine sur la maison et sur ce qui s'y passe. Son fils Tate est le personnage le plus fascinant et le plus complexe qu'il m'ait été donné de rencontrer dans une série ou un film ! Normal, en même temps, c'est un fou, un psychopathe, un vrai de vrai, qui vous file la chair de poule et prend en même temps soin de vous faire de la peine. Violette, la fille du couple, est une enfant dépressive, fascinée par la mort, mais gentille. Elle apporte une touche d'innocence et d'insolence à la série, ce qui est fort appréciable. Quand à Moïra, la domestique, elle est tout simplement déroutante. On la rencontre sous deux apparences, ce qui nous rend complètement dingue. D'abord, on la voit comme une vieille femme, presque borgne. Ensuite, ou en simultané selon les fois, on la voit comme une jeune femme sexy, en tenue de soubrette qu'on pourrait trouver dans un sex shop. Et c'est ce personnage qui commence à nous faire douter.

 

La série s'amuse à nous embrouiller, créant des réalistés qui s'avèrent inexactes et construisant des illusions qui se montrent finalement réelles. Au début, on ne comprend rien, ou pas grand-chose, et ce n'est pas une mauvaise chose. En effet, on cherche. On réfléchit. On essaie de comprendre, on assemble les pièces du puzzle, intelligemment données les unes après les autres, et on tente d'anticiper la suite, ce qui bien sûr n'est pas une mince affaire. Qui est fou ? C'est la première question qu'on se pose. Ensuite, on se demande plutôt ce que les gens ont fait pour connaître la fin qu'ils ont connu. Et pour terminer, on finit par se questionner sur la nature des personnages : fantômes ou êtres toujours bien vivants ? C'est cette question qui nous pose le plus de problèmes. On doute de la réalité, et on croit à l'irréel, parce qu'on se fait avoir par des stratagèmes machiavéliques. Et le pire dans tout ça, c'est que le sadisme des scénaristes n'a pas de limite. On se dit parfois qu'ils ne vont pas oser faire quelque chose, pour que deux minutes après on se rende compte qu'ils ont fait bien pire. C'est surprenant, dans le bon sens du terme, même si l'ambiance est franchement étrange.

 

Parce que American Horror Story, c'est le comble de l'étrange, du fantastique, et de l'horreur. C'est effrayant, dégoûtant, révoltant, agaçant, tout ça à la fois. Les gens se manipulent, planifient des vols de bébé, se tuent et se découpent en morceaux, se recousent de façon abominable, violent, terrifient... L'ambiance est réellement malsaine. C'est abominable, et ça mérite amplement son interdiction (-16 ans). On se sent oppressé, on redoute les moments où la tension est à son comble, on croise les doigts pour que les gentils gagnent et pour que les pires abominations ne soient pas commises, on pleure quand on rencontre une situation particulièrement touchante, en bref, c'est carrément étrange, et ça nous change de ce qu'on voit habituellement, qui est prémaché et prédigéré, sans surprise, ou alors tellement surprenant qu'onne croit pas une seconde aux évènements. 

 

Ici, il n'y a pas réellement de mal et de bien. Il y a simplement la vie, et la mort, les vivants, et les morts. L'histoire s'amuse à faire commettre des atrocités aux vivants et des gentillesses aux morts, faisant un pied de nez à nos classiques représentations (les fantômes étant généralement des êtres vils et effrayants tandis que les vivants sont de bons chrétiens qui ne font jamais rien de mal). En revanche, tout cela est sur fond de religion. L'antechrist et le diable sont rapidement évoqués, sans toutefois s'apesantir sur l'aspect purement religieux de ces deux êtres, le premier étant simplement désigné comme le destructeur de la terre, fils d'un mort et d'un vif, et le second étant tout simplement une image de ce que les gens ont identifié comme quelque chose de maléfique. Encore une fois, tout cela est surprenant. Les morts qui plus est semblent tous avoir une obsession (le jeu pour les fillettes, les farces pour les garçons, le sexe pour la gouvernante, le bébé pour la première propriétaire de la maison, ...) et conservent leur folie initiale, si tant est qu'ils en aient une.

 

Mon personnage préféré est de ceux-là. Il est complètement fou, et on le comprend rapidement, mais en plus il s'avère manipulateur, ce qui ne nous empêche pas de nous attacher à lui, bien au contraire. Tate est un personnage terriblement touchant. On aimerait le serrer dans nos bras tant il est bon avec Violette. A côté de ça, on appréciserait aussi de le trucider quand on apprend, ou qu'on devine, l'acte abominable qu'il a commis.

 

Vous l'aurez compris, je pourrais continuer longtemps ainsi, à faire l'éloge de cette série absolument fantastique. Toutefois, je vais m'arrêter ici et relever les quelques détails qui m'ont moins plus. Tout d'abord, je vous déconseille fortement la VF (c'est bien pour les fainéants qui ne veulent pas lire et regarder en même temps, mais c'est tellement pitoyable que ça pourrait vous dégoûter inutilement et vous faire passer à côté de la série à voir absolument). Ensuite, c'est quand même un peu long à démarrer. Cependant, cela vaut la peine d'attendre car ce qui nous attend est vraiment génial et original. Enfin, j'ai peut-être un peu moins aimé la violence sanglante qu'on trouve parfois (le chien dans le micro-ondes par exemple m'a filé la nausée et j'ai failli arrêter la série... heureusement que je suis trop curieuse, sinon je n'aurais pas su ce qu'il en était en réalité). Dernier point, je n'ai pas trop compris comment les fantômes faisaient pour sortir de la maison alors même qu'ils sont coincés par ladite maison par la suite... Je suppose que c'est lié au personnage qui fait cela, à moins que ce ne soit une incohérence... Je sais, les détails déplaisants ne sont pas vraiment des points négatifs, mais je ne parviens pas à trouver de choses qui puissent être mauvaises...

 

Verdict : ♥♥♥♥♥ Je ne suis pas sûre qu'il soit nécessaire de le préciser mais cette saison, et plus particulièrement cette saison, est un véritable coup de coeur. Elle entre dans la courte liste de mes séries préférées, détronant aisément Dr House et Grey's Anatomy. Tout est bon, l'ambiance est parfaite, les jeux sont convaincants, l'histoire est ingénieuse, les personnages sont géniaux, les évènements savent nous surprendre, la fin est divine, bref, c'est parfait, et c'est LA série à voir, à moins toutefois que vous ne soyez une âme sensible, auquel je vous conseille fortement de vous tenir éloignés de ce chef-d'oeuvre.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nolwenn 13/09/2017 23:53

J'aime beaucoup ton article et surtout la saison 1 !
Je pense pouvoir t'en lever ton doute en ce qui concerne les morts qui peuvent sortir de la maison. Lorsque le mec brûlé (je ne me souviens pas de son nom à cet instant...) vient quémander ses 1000 dollars, il annonce qu il peut sortir durant toute la SEMAINE d'Halloween sans crainte d'être mal vu. Et tous les événements ou les morts ont pu sortir de la maison se déroulaient lors de cette "semaine" d'halloween, et non pas juste sur le 31. C'est pourquoi mohira rend visite à sa mère, que tate peut aller voir la mer, etc..

Léane B. 14/09/2017 22:09

Oh ! Bien vu ! Merci pour cette explication. C'est assez logique au final, même si la semaine paraît quand même assez arbitraire !

Alice 13/06/2015 23:22

Pour commencer, j'adore ta critique, la saison 1 est ma préféré !
J'aimerais réagir sur plusieurs choses, tout d'abord, Moïra est vraiment borgne (puisqu'elle s'est faite tuée par une balle dans l’œil) et d'ailleurs, l'actrice, France Conroy, a réellement un œil de verre.
Ensuite, c'est vrai que le fait que certains personnages sortent et d'autres non est assez déroutant, mais comme l'a dit Théo, il s'agit peut-être du jour d'Halloween, après tout pourquoi pas, mais il me semble que Moïra sort pour voir sa mère à l’hôpital et c'est un autre jour, donc ça ne colle pas, de même pour Hayden quand elle est emmené par la police, elle discute avec Luke le policier jusqu'au poste avant de disparaître et retourner dans la maison.
De plus, si l'horreur ne te dérange pas, tout ce qui prend aux tripes et tout et tout... C'est réellement le chien qui explose dans le micro-ondes qui a failli te faire arrêter la série ? Excuse moi cette familiarité, mais il t'en faut peu ma vieille xD
Sinon, une bonne critique !

Théo 26/02/2015 19:15

Salut, j'ai bien aiùé ton analyse de cette serie, et je pense savoir pourquoi certains esprits peuvent sortir de la maison, ils ne peuvent sortir que lors de la fête d'halloween. En effet comme la "Barriere entre le monde des vivants et des morts n'existe plus lors de cette journée", et bien les esprits peuvent alors sortir de la maison :)

Alysée 13/02/2015 19:57

Je suis d'accord avec toi, moi aussi j'ai pas compris pourquoi ils peuvent sortir de la maison mais en sont en même temps emprisonnés. Au début, j'ai eu beaucoup de mal à comprendre l'histoire (avec les scènes des meurtres au début) Mais franchement je suis pas déçue!