Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Drama] Mars

drama-top.jpg

 

Titre : Mars

Genre : Drame, romance.

Nombre d'épisodes : 21 épisodes

Catégorie :TW drama

Année : 2004

Thème Song : Ling (Zero) par Alan Ke You Lun

 

Note : ♥♥♥♥♥

 

Casting :

*Barbie Xu dans le rôle de Qi Luo
*Megan Lai  dans le rôle de Qing Mei
*Vic Zhou dans les rôles de Ling et Sheng
*Xiu Jie Kai dans le rôle de Da Ye

*An Jun Can dans le rôle de Tong Dao

 

Résumé : Qi Luo est une fille solitaire passionnée par le dessin. Ling en revanche est un tombeur, populaire et rebelle. Bien que tout les sépare, ils se sentent immédiatement attirés l'un par l'autre. Ling va tenter de percer la carapace protectrice qu'a érigé Qi Luo pour toucher son coeur. Mais il y a des blessures qui ne guérissent jamais...

 

Critique : Je crois que Mars est vraiment le drama le plus beau que j'ai pu voir. Je pense l'avoir préféré à 14 sai no haha qui pourtant à une place prédominante dans mon classement des dramas.
L’histoire est bouleversante, prenante et surtout bien menée. Les deux protagonistes essaient comme ils le peuvent de survivre malgré leurs passés plus que douloureux (c’est dur de ne pas vous en dire trop T___T)
Les jeux des acteurs, qu'il s'agisse de Vic et Barbie ou de An Jun Can, sont vraiment parfaits. Les personnages sont travaillés. On arrive à ressentir ce qu'eux ressentent alors même que l'on n’a pas vécu les mêmes choses qu'eux. Vraiment, ce drama est poignant, il brise le coeur et le rabiboche aussitôt. J'ai pleuré en le regardant, plusieurs fois même. Il y a tellement d’émotion dans chaque regard échangé que les vingt-un épisodes passent beaucoup trop vite. Les personnages évoluent entre le premier et le dernier épisode. Du début à la fin, on a l’impression qu’ils ne sont plus les mêmes. La Qi Luo timide devient une femme, le Ling superficiel et jemenfoutiste devient un homme.
Les personnages sont très intéressants. D’abord Qi Luo. L’actrice a cet air malheureux de souffre-douleur qui lui va à merveille et rend le personnage criant de vérité. Elle touche nos cœurs, qu’importe notre sensibilité. Ensuite Ling. Lui joue les forts alors qu’il est loin de l’être. Il est à la fois calme et violent. Vic Zhou interprète ce rôle avec brio. On oublie d’ailleurs parfois que ce n’est qu’un drama et non la vérité. Puis il y a Tong Dao. J’ai trouvé ce personnage vraiment effrayant (la faute à son thème peut-être ?). il paraît ne rien ressentir. Surtout, la première fois qu’on le voit, il donne la chair de poule. Il est comme un serpent, froid et insensible, terrifiant. Mais il n’est pas exagéré. Malgré l’angoisse qu’il sème sur son chemin, il est crédible au possible. Pour finir, un petit mot sur Sha Zi (l’ex de Ling, avant qu’il ne change de vie). Dans tous les dramas, il y a un personnage exécrable. On pourrait penser que là ce serait Tong Dao, mais pour moi, cela a été Sha Zi. Cette petite fille pourrie-gâtée, égoïste et pleurnicharde m’a fait sortir de mes gonds tant elle était elle aussi crédible.
La relation entre Qi Luo et Ling est diablement crédible (peut-être parce qu’ils se sont mis ensemble à ce moment-là ?). On se sent mal lorsqu’ils vont mal et on se délecte de leurs étreintes probablement autant qu’eux. Il n’est pas frustrant, si ce n’est à la fin des épisodes lorsqu’il coupe au moment où quelque chose se passe. On est surpris jusqu’au bout alors qu’on pensait avoir tout prévu. Bien évidemment, on peut deviner certaines choses dès le départ, comme la raison pour laquelle Qi Luo déteste les hommes, mais le réalisateur s’est attaché à nous perdre par moment.
Ce drama raconte la façon dont deux personnes, blessées au plus profond de leur être, tentent de panser leurs blessures de manière adulte. Il n’y a pas de nunucheries. Dès le départ, on est dans l’ambiance. En revanche, il laisse un goût amer quant au comportement de la mère. Je vous laisse regarder le drama pour comprendre le sens de cette phrase.
Autre élément appréciable : les sujets traités sont originaux comparés aux autres dramas. Ici, on parle d’amour. C’est la base du drama. Mais il n’y en a pas trop. D’ailleurs, le triangle amoureux du départ prend juste la place qu’il faut pour ne pas nous plonger dans les stéréotypes. Mais on parle également de sexe, Ling se définissant lui-même comme un animal, ainsi que de viol, de pédophilie, de confiance trahie, de suicide, de folie, ... Il y a tellement de sujets qui sont abordés dans ce drama que je ne peux pas tous les lister. A vrai dire, je ne le ferai pas quand bien même je le pourrai pour ne pas vous spoiler.
Passons à l’OST... Elle est tout simplement sublime. Les chansons sont criantes d’émotions. J’aime particulièrement l’opening et l’ending (par Vic Zhou et Barbie Xu). 
En définitive, je vous conseille vivement de regarder ce drama. Il est bien mené, poignant, émouvant... Si je continue ainsi, je vais écrire des pages et des pages tellement j’ai aimé ! Mais ne le regardez pas si vous avez envie d’être d’une humeur super joyeuse étant donné qu’il contient de nombreux passages tristes ou révoltants.

 

Où voir ce drama ? : La Onigiri Fansub s'est chargé de la vostfr de ce drama. Si les premiers épisodes sont d'assez bonne qualité, les derniers laissent franchement à désirer niveau image puisqu'il manque le haut de l'écran en général. Mais il est vraiment difficile de trouver de bon RAW de dramas taïwanais. Si vous n'aimez pas télécharger, les vidéos sont disponibles en streaming sur Youtube.

 

Où télécharger l'OST de ce drama ? : Je vous l'ai hébergée sur MegaUpload, pour que vous puissiez prolonger le plaisir après avoir vu le drama ! Bonne écoute !

 

 

Ling (Zero) - Alan Ke You Lun

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article