Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche Livre] Marguerite - J. Durand

Encore un énorme merci à Lecteurs.com ainsi qu'aux éditions Carnets Nord pour cette lecture riche en émotions. 

Edition : Carnets Nord
Date de publication : 26 janvier 2017
Genre : drame
Auteur : Jacky Durand (journaliste et chroniqueur gourmand pour Libération)

Résumé : 

Août 1939. Qui peut se douter de ce qui va se déchaîner, dévaster tant de vies? Marguerite est à son bonheur, son mariage avec Pierre, son amour de jeunesse. Un mois de lune de miel dans leur petite maison de l’est de la France. Puis Pierre est mobilisé. La France est occupée. Marguerite va devoir affronter la solitude, la dureté d’un monde de plus en plus hostile, mais aussi découvrir sa propre force, l’amitié, les émotions qui l’agitent. Au contact de Raymonde, la postière libérée des contraintes sociales, d’André, le jeune Gitan qu’elle protège, ou encore de Franz, un soldat allemand plein d’humanité, elle devient peu à peu maîtresse de sa vie, de son corps et de ses sentiments.

Un roman d’une grande sensibilité sur la révélation à soi d’une femme seule pendant la guerre, sur l’affirmation de sa liberté aux heures les plus sombres de son siècle.

Carnets Nord

Mon avis : Je m'attendais à certaines choses en commençant ce livre, et finalement, j'ai été très agréablement surprise. Marguerite est une jeune femme fraîchement mariée à son très cher Pierre. Elle vit pour lui, jusqu'au jour où la guerre prend son époux et le jette le long de la ligne Maginot. C'est la vie de Marguerite à partir de ce moment là que nous suivons. 

Cette période de l'histoire, je ne la connaissais pas sous ce jour. Je sais ce qu'on m'a appris lors de mes études, en gros une chronologie des événements militaires, et quelques détails sur les efforts à l'arrière. Découvrir la vie d'une femme restée en arrière était assez déroutant. Sous la plume de Jacky Durand, Marguerite prend vie. Le nom qu'elle porte lui va comme un gant. Elle semble une véritable fleur. Avant la guerre, elle est pleine de vie, absolument rayonnante. Puis, une fois séparée de Pierre, elle fane, peu à peu. Puis elle retrouve ses airs vivants, pour être finalement fauchée dans son champ. 

Dans une société qui attend des femmes qu'elles soient de parfaites maîtresses de maison, Marguerite incarne un féminisme assez déconcertant. Elle se révèle dans l'adversité. Elle est seule et c'est cette solitude qui la transforme. La soumission fait place à la libération, au fil des rencontres. Elle découvre tout d'abord en Germaine, cette voisine qui l'agaçait, une compagnie plaisante. Puis Raymonde, cette femme incroyablement forte, lui apprend qu'elle peut être indépendante. André, le petit gitan, lui permet d'assouvir son besoin de protection. C'est un peu comme un fils. Puis il y a Frantz, un allemand, qui lui vaut le rasage humiliant qui ouvre le roman et lui apprend que les choses ne sont pas toujours aussi simple qu'on voudrait le croire. 

Ce roman est très touchant. D'un côté, il décrit parfois les choses avec une froideur presque clinique, qui correspond parfaitement à l'état d'esprit de Marguerite, mais d'un autre côté, il est rempli de toutes sortes d'émotions. Tristesse, peur, attente, désir, amour, protection, crainte, lassitude, courage, ... J'ai été émue par la construction de cette femme solitaire. Je ne m'attendais pas à cela. La conclusion de ce roman est également parfaite. Le roman se ferme sans qu'on puisse être certain de ce qui va arriver ensuite. 

Conclusion : ♥♥♥♥♥ Presque un coup de coeur pour ce roman très différent de mes lectures ordinaires. Marguerite m'a émue. Je me suis surprise à ne pas la juger, quoique j'ai admiré son courage. Cette héroïne n'est pas réelle, mais son portrait est tellement bien brossé qu'on croirait qu'elle a existé. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article