Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
♫ Le petit monde de Léane B. ♫

♫ Le petit monde de Léane B. ♫

Parlons de livre de tous genres, mais aussi parfois de cinéma et de musique !

[Fiche drama] What's up !

What's up !

"On a tous un trou noir dans le coeur qu'on essaie de remplir désespérément".

 

http://nsm08.casimages.com/img/2013/03/10/1303101116115945910955243.jpg

 

Caractéristiques techniques : ça date de 2011, il y a 20 épisodes, c'est du genre musical, romance, scolaire.

 

C'est avec :

Im Joo Hwan as Jang Jae Hun (Boys before flowers)

Im Joo Eun as Oh Doo Ri

Kang Dae Sung as Ha Do Sung

Jang Hee Jin as Eun Chae Young

Oh Man Suk as Sunwoo Young

Lee Soo Hyuk as Lee Soo Bin (White Christmas)

Kim Ji Won as Park Tae Hee

Jo Jung Suk as Kim Byung Gun

 

C'est l'histoire... de personnes venues de divers horizons qui se retrouvent dans une université pour étudier la comédie musicale. Parmi eux se trouvent une actrice de seconde zone, une encyclopédie de la comédie musicale incapable de chanter en public, une webstar du rock incognito, un pick-pocket en repentir, et aussi une fille aussi maladroite et naïve qu'un bébé ! Et il y a aussi un professeur atypique, une petite fouine rebelle, et un musicien reconnu mondialement incognito également.

 

J'ai regardé ce drama... parce que Daesung (des Big Bang, il faut suivre un peu au fond !) faisait partie du casting, et était d'ailleurs cité comme personnage principal du drama. Ne soyez pas étonnés, tout le monde sait que j'suis une fille comme ça, une fille qui va se jeter voracement sur un drama jusqu'à parce qu'il y a une célébrité qu'elle connaît et apprécie (d'ailleurs, ce serait bien que j'arrête parce que c'est parfois décevant...). Mais avant que vous ne me lynchiez sur la place publique pour favoritisme irréfléchi (je plaide d'ailleurs coupable !), sachez qu'il y a une autre raison, certes liée à la première, qui a fait que je me suis lancée : l'OST (Lunatic - par Daesung) est absolument géniale (arrêtez de ronchonner parce que vous en avez ras-le-bol d'entendre des bridés, cette chanson est géniale, un point c'est tout !).

 

J'ai mis... moins d'une semaine pour finir ce drama, et ce n'est pas parce que je n'avais pas envie de regarder la suite mais parce que j'avais du boulot.

 

Ce que j'en ai pensé : ATTENTION, spoiler !

Je vais commencer par tordre le cou aux idées reçues : non, Daesung n'est pas le personnage principal ! On le croit au début, parce qu'on a lu bêtement que c'était le héros, parce que l'histoire s'ouvre sur Hadès (sa version webstar du rock), et parce qu'il fait quand même bien partie de l'intrigue de base, mais en fait, PAS DU TOUT ! Daesung est un personnage secondaire, qu'on ne voit pas très souvent, et qui n'apporte pas énormément de choses à l'intrigue. Au final, son personnage est vraiment incognito, à tel point qu'il arrive de ne pas le voir ou presque pendant tout un épisode ! Pour se consoler, jetons donc un oeil à un petit plan sympathique de notre Daesung adoré.

Daesung.jpg

Maintenant que nous ne sommes plus contrarié(e)s par ce léger contretemps, revenons au drama en lui-même. Promis, j'arrête de digresser !

Donc, l'intrigue se divise en plusieurs intrigues, ce n'est pas très clair, mais ça rend le drama franchement intéressant. L'histoire originelle a rapport bien évidemment aux études de comédie musicale. Toutefois, on ne se trouve pas dans un drama 100% musical à la Dream High. Si on reste dans l'univers de la musique, ce qui nous intéresse, c'est plutôt l'évolution des personnages, ce qui les a menés là, ce qui fait qu'ils méritent ou non de réussir, ce qui les pousse à continuer, ou à abandonner, et surtout ce qu'il va advenir d'eux.

 

Les personnages récurrents ont tous leur background. Jang Jae Hun est un pick-pocket, très rusé et talentueux sans le savoir pour la comédie. Il choisit de s'inscrire à l'université pour tourner la page et se ranger après avoir eu un accident, durant une course-poursuite avec des policiers, accident ayant coûté la vie à un homme. De son côté, Park Tae Hee est une fillette talentueuse, très maladroite et surtout très naïve. Elle a perdu son père un an plus tôt et s'imagine qu'il est parfois avec elle, lorsqu'elle a besoin de lui. Elle va jusqu'à lui parler, ce qui ne fait pas pour autant d'elle une folle, au contraire, elle n'en est que plus attachante. Oh Doo Ri quant à elle a été obligée de s'inscrire par mère qui voulait réaliser son rêve à traver elle. Toutefois, le fait de vivre en internat lui donne des ailes et elle quitte ses airs de petite fille sage et hautaine pour devenir une fouineuse rebelle et adorable. C'est amusant de se rendre compte qu'alors qu'elle aurait pu être particulièrement agaçante, elle s'avère vraiment géniale ! C'est mon personnage préféré dans ce drama. Ha Do Sung quant à lui se cache pour le bien de sa mère. Après avoir manqué être découvert par un journaliste lors d'un concert d'Hadès (il apparaissait toujours masqué), il se voit forcé d'arrêter sa carrière et intègre, sans le dire à sa mère, l'école, où il fait profil bas. Note au passage, Daesung a une très belle voix lorsqu'il chante, mais quant il parle, c'est une autre paire de manche et c'est carrément désagréable ! Je trouve dommage que l'histoire ne s'arrête pas plus sur lui, j'aurais adoré avoir des réponses aux questions posées par le drama et avoir encore plus de raisons de détester sa mère... Eun Chae Young ensuite est une actrice de seconde zone, pas extraordinaire donc, venue pour se perfectionner (ou apprendre, on ne sait pas trop) dans le but de jouer dans une comédie musicale par la suite. Elle, c'est le personnage qu'on a envie de claquer, de massacrer, d'égorger, de lapider, bref de faire disparaître pour toujours. Elle est manipulatrice, mauvaise et fausse, prête à tout pour garder sa place, quitte à bousiller la vie des autres. Kim Byung Goo est le personnage le plus pathétique (pas au sens péjoratif, bien évidemment !). Il est le plus âgé de la bande et a fait croire à sa famille qu'il avait intégré une section d'informatique pour pouvoir vivre sa passion. Problème : il est incapable de chanter en public. Voilà qui est embêtant pour quelqu'un qui doit pouvoir jouer dans des comédies musicales ! D'autant plus qu'il a une voix absolument géniale ! Je m'arrête sur un dernier personnage, parce que c'est celui, avec Doo Ri, qui m'a le plus marqué : Sun Woo Young. C'est un prof assez bizarre, qui n'a jamais enseigné alors que son poste est réservé, et qui n'est venu que parce que la nièce de son ex copine, morte dans des circonstances tragiques, a été admise. Voilà donc le panel de personnages évoluant dans cette école.

http://wishiwasasian.files.wordpress.com/2013/01/2012-january-whatsup.jpeg?w=1024

Le principal intérêt de ce drama à mes yeux est l'angle choisi par l'équipe de réalisation et de production. Je trouve original d'avoir choisi de montrer le versant humain de ces personnes qui souhaitent plus que tout vivre leur passion et, tant qu'à faire, vivre de leur pasion. On a l'impression au début d'être face à des bébés, des enfants qui arrivent avec tous les soutiens possibles pour marcher, et on assiste au fil des épisodes à leur libération, le coeur serré. On suit avec attention la relation qui se crée entre Jae Hun et Tae Hee, alors qu'on devine rapidement que le premier a causé la mort du père de la seconde, et on sent l'injustice terrible qui les frappe tous les deux lorsque Jae Hun s'en rend compte ! Leur histoire d'amour est vraiment une des plus adorables qui soit, un peu comme Roméo & Juliette. Détail intéressant au passage, le traditionnel triangle amoureux n'existe quasiment pas ici, et c'est vraiment agréable pour une fois de ne pas voir deux mecs se battre pour le même bout de gras.

Les évolutions sont cohérentes avec les caractères des personnages. Ainsi, Jae Hun qui n'était qu'un gamin ne se préoccupant pas de l'avenir finit par devenir adulte et prendre ses responsabilités. Tae Hee se retrouve de la même façon "trainee" dans une agence de talent, et elle doit faire ses débuts rapidement. Elle se retrouve prise dans un tourbillon qui la dépasse, l'agence gérant jusqu'à ce qu'elle doit manger et Chae Young tentant de se débarrasser d'elle comme elle représente une menace. J'ai adoré le moment où elle reformule son rêve. Elle passe de "je rêve de devenir actrice de comédie de comédie musicale" à "je rêve d'être heureuse". A méditer ! De son côté, le docile Do Sung se rend compte de l'injustice qui le frappe quand sa mère veut lui faire quitter le pays. Après tout, ce n'est pas à lui, apparemment enfant né hors mariage, d'assumer la carrière politique de sa mère ! Et quand il laisse exploser son talent, c'est génial ! D'ailleurs, sa fin lumineuse me plaît particulièrement, même s'il la lie à l'autre manipulatrice de Chae Young ! Et en parlant d'elle, ce qui est bien de son côté, c'est qu'elle aussi se rend compte qu'elle essaie de protéger sa place alors qu'elle ne s'y sent pas bien... Sans vous dévoiler la fin, je peux vous dire que c'est quand même drôlement positif ! Pour les fins positives, on peut aussi citer Kim Byung Gun, qui combat tout au long de l'année scolaire son trac pour offrir enfin son talent aux autres ! C'est tout simplement génial !

http://i630.photobucket.com/albums/uu26/dramabeans/drama/2012/Whats%20Up/Whats%20Up%205-6/WhatsUp_06-032.jpg

Et pour conclure en beauté, je vais maintenant m'étendre sur la plus belle relation qui soit : Oh Doo Ri / Sun Woo Young. Ce n'est pas une histoire d'amour au sens propre, c'est bien plus complexe que ça. L'étudiante est amoureuse du professeur, le professeur est bien trop rongé par les remords et par l'alcool pour se préoccuper d'une telle chose. Je ne sais pas si c'est parce qu'elle persévère alors qu'elle est repoussée froidement sans cesse, mais elle est terriblement poignante. On a envie de sourire quand elle sourit, on a envie de pleurer quand elle pleure, bref, c'est un véritable concentré d'émotion. Elle aime tellement son professeur qu'elle va jusqu'à le suivre après les cours pour savoir où il va. Et ce professeur, où va-t-il à votre avis ? Il va à l'hôpital, parce qu'il est gravement malade (en même temps, c'était couru d'avance, quand on boit du soju comme un trou depuis aussi longtemps, on ne peut pas survivre éternellement). J'avoue que cette dimension m'a vraiment beaucoup plus car il est rare que les séries de type musical prennent des tournants aussi dramatiques. Je parle de tournant dramatique parce qu'on adore finalement ce professeur qui, tout compte fait, est loin d'être nul ! La phrase citée tout en haut est une de ses phrases : "on a tous dans le coeur un trou noir qu'on essaie désespérément de remplir". J'ai trouvé ça tellement poétique que je ne pouvais pas ne pas la citer. Cette phrase fait écho en moi, parce que je suis d'accord avec ce principe. Toutefois, le plus touchant dans cette histoire est le fait qu'Oh Doo Ri ait connaissance de cet état et s'effondre à plusieurs reprises. J'avoue avoir pleuré plusieurs fois, et m'être totalement lâchée à la fin, avant toutefois la lueur d'espoir qui pointe le bout de son nez, probablement pour ne pas nous laisser totalement démoralisés.

http://minalapinou.files.wordpress.com/2012/01/whatsup01_02-00001.jpg?w=526&h=295

C'est cette lueur d'espoir qui fait que je garde de ce drama un si bon souvenir. Généralement, les fins tragiques sont tragiques et les fins heureuses sont heureuses. Mais à la dernière image de What's Up avant le dernier générique, on se retrouve face à un sentiment bizarre, un mélange de tristesse et de joie, une sorte de mélancolie optimiste. Les étudiants avaient promis de montrer à leur professeur leur comédie musicale, et ils s'exécutent de manière tout à fait exceptionnelle. Je ne vous en dévoile pas trop là dessus, parce que cette surprise m'a beaucoup plue. Je ne m'y attendais pas du tout (en même temps, il faut être sacrément taré pour s'attendre à une telle fin !).

 

Dernier point sur lequel je voulais m'arrêter, c'est la surprise à la fin du dernier générique : le clip de Lunatic, par Daesung, qui prend soudainement tout son sens.

 

Pour conclure... C'est un drama que j'ai vraiment beaucoup aimé, même si j'ai été réellement frustrée de ne pas avoir toutes les réponses à mes questions (pour cela, il aurait fallu au moins 20 épisodes de plus !). Il est original, frais, poignant, bouleversant, c'est un pur régal ! Seul bémol : il manque quand même une vraie conclusion.

 

Bilan : ♥♥♥♥♥ Pas un coup de coeur, mais presque !

 

http://i630.photobucket.com/albums/uu26/dramabeans/drama/2012/Whats%20Up/Whats%20Up%2019/WhatsUp19-00019a.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article